Grand Prix d’Angoulême : le collectif AAA joue l’apaisement et pense à la suite

12 juin 2021
  • Chacun sa décision. Et les autres festivals n’ont pas du tout l’ampleur d’Angouléme. Amiens et Lyon se sont maintenus à la dernière minute. Quand le FIBD a annulé, la vaccination n’avait pas commencé son accélération. Ce serait politiquement remarquable que les auteurs aient la puissance de mobilisation pour faire annuler le plus gros festival mais pour l’instant c’est douteux. On verra ça en janvier.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.