Grand Prix d’Angoulême : le collectif AAA joue l’apaisement et pense à la suite

13 juin 2021 par Auteur-trice
  • Ce serait politiquement remarquable que les auteurs aient la puissance de mobilisation pour faire annuler le plus gros festival
    Mais ils l’ont. Sans auteurs les festivals perdent tout leur intérêt, Si les auteurs ne viennent pas, il n’y a pas de festival.
    C’est ce qui est arrivé cette année avec l’appel au boycott du collectif Autrices Auteurs en Action, 780 signatures et non des moindres, dans ces conditions le FIBD ne pouvait maintenir l’édition 2021, l’excuse du covid ne tient pas devant la réalité des faits. (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.