Bras de fer autour du festival d’Angoulême ?

29 octobre 2009 4 commentaires Actualité
🛒 Acheter

Bras de fer autour du festival d'Angoulême ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître et selon la source Ozap.com, la ville d’Angoulême désirerait retirer sa subvention de 400.000 € destinée à l’organisation du FIBD. Raison invoquée ? Un désengagement financier de l’Etat envers la commune. Malgré la crise actuelle, on cherche encore à comprendre le dessous des cartes, et surtout, pourquoi viserait-on uniquement le festival, importante mais pas unique dépense de la ville, alors que c’est sans doute son meilleur ambassadeur national et international ? Peut-être une façon de porter le problème sur la place publique ?

Quoiqu’il en soit, les organisateurs du festival ne désireraient pas jouer les boucs émissaires dans cet imbroglio. Ce problème de trésorerie mettrait à mal les finances générales, et il ne serait pas question de sacrifier les niveaux des festivités. Dans ce cas, la menace est évidente : le festival n’aurait-il pas lieu ? Bien sûr, il reste à espérer que les pouvoirs publics et privés trouveraient rapidement un terrain d’entente pour arrêter de se ridiculiser de la sorte.

On continue à s’interroger sur ce coup de sang dans les mois qui précédent la période du festival… Qui tire les ficelles ? Rumeur ou début d’un engagement déterminant ? A suivre …

DP + CLD

Photo : © CL Detournay

LIRE NOTRE ARTICLE A LA SUITE DE CETTE INFORMATION

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Rumeur ou début d’un engagement déterminant ?

    Ce ne serait pas plutôt Rumeur ou début d’un désengagement déterminant ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Charles-Louis Detournay le 30 octobre 2009 à  04:40 :

      Cela dépend si vous l’envisagez comme un combat qui s’entame, un engagement, ou si vous considérez une issue éventuelle, un désengagement de la ville au sein du fetival. Cette dernière possibilité me semblerait difficilement envisageable, car effectivement très lourde de conséquence.

      Répondre à ce message

  • Bras de fer autour du festival d’Angoulême ?
    30 octobre 2009 11:31, par ostap78

    Désengagement de l’état, puis désengagement de la ville et des institutions ! Pourquoi ne pas faire un vrai festival pour BéDéphiles en autogestion et participatif ; une sorte de grande feste-noz ou public amateur de BD d’image, et de graphisme et les dessinateurs, scénaristes graphistes, coloristes, éditeurs etc... seraient sur un même pied et non pas piedestal.
    loin d’un simili festival de cannes, on pourrait rendre à la BD son coté populaire et festifs des premiers festivals.
    on pourrait aussi montrer au mondes que des petits mickeys solidaires peuvent être plus forts et efficace que tous les technocrates, Enarques et autre costards cravates qui se prennent pour les maître du monde et de la pensée.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 1er novembre 2009 à  00:08 :

      Excellente idée, et on installe les bulles dans la cour du Palais de l’ Elysée !

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD