Espagne : Les auteurs d’une caricature accusée de lèse-majesté écoperaient d’une amende de 3600€

1er septembre 2007 5 commentaires

En juillet dernier, le magazine satirique espagnol El Jueves avait été saisi et traîné en justice pour «  injures au successeur de la couronne » pour avoir publié un dessin du dessinateur Guillermo Torres et du scénariste Manel Fontdevila commentant la décision du gouvernement d’accorder 2500€ à chaque couple qui ferait un nouvel enfant. Sur le dessin, le prince Felipe disait à la princesse Letizia « Imagines que tu tombes enceinte, ce serait la première fois que j’aurais bossé dans ma vie ». Selon l’article 390.3 de la loi espagnole, nos plaisantins risquaient deux ans de prison.

La décision du juge vient de tomber : Il propose que les auteurs écopent finalement d’une amende 3600€ en lieu et place de la peine de prison à laquelle la justice renoncerait. Le couple princier ne recevrait en revanche aucun dommage et intérêt.

Si cette sanction devait se confirmer, le crime de lèse-majesté en Espagne se retrouverait dument tarifé.

DP

Source : ABC Guionistas

Espagne : Les auteurs d'une caricature accusée de lèse-majesté écoperaient d'une amende de 3600€
La couverture incriminée

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Vivement le retour de la République espagnole !
    1er septembre 2007 17:02, par Jocelyn Jalette, Québec

    Absolument révoltant ! Et l’Espagne se dit une démocratie ?!! Je ne connais pas le texte de loi, mais si elle s’applique uniquement à la famille royale, c’est encore plus inacceptable. S’il fallait que les caricaturistes paient des amendes chaque fois qu’ils se moquent d’un politicien ce serait la fin de la profession, mais c’est surtout le signe d’une dictature. N’oublions pas que la famille royale a été réinstallée sur le trône par le dictateur Franco. Un peuple libre n’a pas besoin de roi !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Matthieu V le 4 septembre 2007 à  15:38 :

      N’oublions pas non plus que c’est le roi d’Espagne qui a soutenu la democratie et renie les putchistes lors du coup d’etat manque...

      Ceci mis a part, c’est un jugement idiot sur une caricature qui l’est tout autant.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Jocelyn Jalette, Québec le 5 septembre 2007 à  15:13 :

        Pour compléter mon message et relancer Mathieu V. Je ne nie pas que le roi Juan Carlos a sauvé la démocratie, mais n’oublions pas qu’il avait aussi intérêt de le faire : les militaires putshistes ne l’auraient peut-être pas conservé sur le trône. Je ne suis pas un spécialiste de l’Espagne et je ne suis pas espagnol, mais de mon point de vue je crois humblement que ce pays a un passé qui n’est pas réglé. Amnistie internationale a dénoncé justement l’amnistie qui fut accordée, après la mort de Franco, aux tortionnaires et aux différents militaires qui commirent des exactions sous la dictature. Différents lieux commémorent encore la mémoire du général Franco. Certains diront que "le caudillo" fit aussi de bonnes choses pour le pays, mais Hitler également à une époque, selon le point de vue. Pourtant y a-t-il une seule rue Hitler en Allemagne ? Même si la dictature de Franco fut loin d’être aussi terrible que celle du Fuhrer allemand (peut-être simplement par un manque de moyens) elle n’en fut pas moins un régime oppressif qui doit être dénoncé et rejeté.

        En conclusion, je prétend que la monarchie, de manière générale, est un système archaïque et dépassé qui n’a plus sa place dans une démocratie moderne. Même si elle ne gouverne plus, elle reste un privilège difficile à justifier et, de plus, très inutile. Je suis Québécois et nous subissons au Canada la monarchie britannique et ses représentants depuis 250 ans, alors voilà qui teinte sûrement mes propos.

        Répondre à ce message

  • Je ne suis pas spécialiste, mais en l’occurrence, ne s’agirait-il pas plutôt là d’un crime de baise-majesté ?

    Répondre à ce message

  • Aux auteurs maintenant de faire un bébé et demi pour payer l’amende.

    Répondre à ce message