« L’Eprouvette » face à la justice

16 septembre 2006 9 commentaires

Le critique de bande dessinée Vincent Bernière (Beaux-Arts Magazine, Technikart, Bang !) a mal supporté le traitement qui lui avait été fait dans la première livraison de L’Eprouvette, la revue critique (sic) de l’Association. Dans la rubrique « Ces nuisibles qui nous entourent », les rédacteurs l’assimilaient à un animal répugnant (le « Bernière » était représenté sous les traits d’un cafard), l’accusant d’avoir tenté de leur piquer les droits d’un ouvrage de Chris Ware (Vincent Bernière est aussi éditeur au Seuil) et, ne l’ayant pas eu en définitive, de se venger de l’Association en éreintant l’ouvrage dans un article. Ces petits règlements de compte coutumiers de la revue dirigée Jean-Christophe Menu n’ont pas plu à Vincent Bernière qui a décidé de porter plainte contre elle pour « injure ». La date du procès a été fixée en novembre 2006.

On ne peut s’empêcher de faire le parallèle entre cette information et l’annonce dans la deuxième livraison de l’Eprouvette du report de la même rubrique qui serait consacrée cette fois à un journaliste bien connu des lecteurs d’ActuaBD : « Faute de place, est-il écrit, la rubrique Ces nuisibles qui nous entourent consacrée à Didier Pasamonik est reportée à un numéro ultérieur  ».

Est-ce que ce report ne serait pas plutôt dicté par une prudence tactique ? Car, bien évidemment, si Vincent Bernière venait à gagner son procès, ce jugement ferait jurisprudence…

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • > « L’Eprouvette » face à la justice
    17 septembre 2006 14:09, par JB

    Nouvelle bande dessinée = réglement de comptes à OK CORRAL ?
    En tout cas, cela y ressemble. Difficile de distinguer les vilains cow-boys des gentils sheriffs...
    Nouvelle bande dessinée = école maternelle ?
    En tout cas, cela y ressemble.
    L’un : "maîtresse ! Il fait rien que me prendre les auteurs que je veux éditer. Il est méchant !
    L’autre : "C’est celui qui dit qui l’est ! T’es méchant. Et pi c’est moi le plus fort et le plus beau des alternatifs. T’es qu’un récupéré du système".
    A propos, un dernier scoop : l’Association va bientôt changer de nom. Bientôt, ce ne sera plus que la Menuciation !

    Répondre à ce message

  • > la "Nouvelle Bande Dessinée" ?
    18 septembre 2006 10:37, par Pierre (bibliothécaire)

    Sur le sujet de la "Nouvelle Bande Dessinée", affreuses étiquette journalistique que l’on doit, je crois, au livre du journaliste Hugues Dayez, il faut lire l’amusant "édito culinaire" de Bajram et Mangin sur le site Quadran Solaire. A titre personnel, je n’avais jamais pensé à faire le rapprochement entre les courants branchés de la BD et la nouvelle cuisine !

    Voir en ligne : http://www.quadrantsolaire.com/

    Répondre à ce message

  • > « L’Eprouvette » face à la justice
    20 septembre 2006 11:28, par Pilier

    Il est vrai que l’Eprouvette n’y va pas toujours par le dos de la cuillière, dés lors je ne suis pas surpris de la retrouver sur le banc des accusés. L’association est parmi les rares à avoir une opinion claire et à ne pas hésiter à le faire savoir. Dans ce monde aseptisé, ce serait presque raffraîchissant même si ça peut parfois franchir les limites. C’est peut-être ainsi que les choses avanceront... ou pas !

    Je préciserai cependatn que l’Eprouvette est loin de ce que vous en présentez, et est à côté de vos déboires une excellente revue informative, dotée d’articles des plus intéressants.

    Cependant ne vous inquiétez point, cher Mr Pasamonik, je ne doute que vous ferez une prochaine parfaite victime.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Roooo le 21 septembre 2006 à  11:25 :

      "Opinion claire", par rapport à quoi ? A la concentration dans la BD par exemple ? Plates Bandes sorti plusieurs mois après le rachat de Dupuis par le Groupe Media Participation n’accorde pas une ligne à l’événement. En revanche Soleil, Casterman, Futuropolis, Glénat et quelques autres s’en prenaient pour leur grade. Si vous jugez l’opinion claire, c’est dans quel sens ?

      Répondre à ce message

      • Répondu par Pilier le 21 septembre 2006 à  15:10 :

        Cher Roooo,
        Je crois que prendre le Plate-bandes comme référence est une erreur, JC Menu ayant lui-même déjà reconnu qu’il s’agissait plus d’un coup de gueule. Nullement d’une critique de tous les éditeurs connus.
        Qu’il oublie quelques éditeurs n’est pour moi pas un problème. N’oublions pas que cette acquisition a surtout fait parler d’elle cette année et qu’un gros qui mange un gros n’est pas réellement un problème lorsqu’on défend la bd d’auteur.
        Je vous invite aussi à vous concentrer sur les idées de l’essai et non sur les noms d’éditeur qu’on y retrouve, le tout aura probablement plus de sens.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Roooo le 21 septembre 2006 à  17:08 :

          Cher Pilier,

          N’essayez pas de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

          JCM présente lui-même l’Eprouvette comme la suite logique de Plate-bandes (essai ou coup de gueule ? vous n’arrivez pas à le déterminer ). Que les éditeurs "oubliés" dans l’ouvrage représente 50% du CA de la BD, c’est quand même une sacré paille !

          Quand on défend la BD d’auteur, il semble logique de vouloir la pérenniser en lui offrant une vraie diffusion et une vraie rémunération pour ses auteurs justement. Certains sont allés dans ce sens. Mais c’était marcher sur les plates bandes d’un petit boutiquier irrascible...

          Répondre à ce message

  • > « L’Eprouvette » face à la justice
    20 septembre 2006 13:16, par Mr Pouet

    Pas mal la conclusion en forme de menace.

    Grande classe.

    Répondre à ce message

    • Répondu par PPV le 21 septembre 2006 à  10:37 :

      sur le fond mr Pilier a raison de dire qu’il est enrichissant que l’asso et JC Menu puissent dire son avis, mais lorsque ce dernier recourt aux insultes, aux coups bas et autre dérives verbales pour faire passer son propos, cela témoigne d’un singulier manque d’éducation de la part de l’auteur de ces éprouvantes Eprouvettes. Je crois que si il y a des psys dans l’assistance ils jugeraient le cas de Mr Menu "intéressant". Bref, non mr Pasamonik vous n’êtes pas tout seul.

      Répondre à ce message