La bibliothèque de Pratt recherche un hébergeur

30 juillet 2005 2 commentaires

Le journal suisse 24 Heures nous apprend que l’Association du Festival International de la Bande Dessinée de Sierre va être mise en faillite. Nous avons déjà relayé les événements liés à l’arrêt de ce festival qui a été privé du soutien de la ville de Sierre.

La société qui gère les intérêts des héritiers de Hugo Pratt, Cong SA, avait prêté la bibliothèque privée du Maître, composée de près de vingt mille livres, au Festival. Il s’agit pour la plupart de livres qui ont servi à Pratt pour bâtir son œuvre, et constituent donc un intérêt non négligeable pour les journalistes et les biographes.

Pietro Gerosa, le directeur de Cong SA ,a confié à Julian Pidoux, journaliste au journal 24 Heures : « Nous avons eu des déclarations d’intérêt de la part de Lausanne et de la ville italienne de Lucca qui possède un festival BD depuis longtemps. ». Hugo Pratt est enterré à Grandvaux soit à une dizaine de kilomètres à peine de Lausanne. La ville aurait tout intérêt à héberger ces archives, et ce d’autant plus qu’un nouveau festival va y être créé.

On ne peut que se réjouir que la bibliothèque du créateur de Corto Maltese intéresse deux entités différentes. On se souviendra que les archives de Greg ont fini à la poubelle faute d’intérêt de la part d’organismes belges ou français.

NA.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • > La bibliothèque de Pratt recherche un hébergeur
    5 août 2005 22:51, par jean yves

    bravo pour les archives de pratt

    quand a celle de greg , ou peut-on avoir des infos a ce sujet ? n’est-ce pas une rumeur ? je vois mal qq’un jettant ces archives, sans avoir contacter , apres le refus ( des precisions ? ) d’institutions ,des libraires specialisés , des collectionneurs etc : greg n’avait pas de famille ? amoins d’etre débile , on sait a l’heure du net l’importance de la bd aujourd’hui

    Répondre à ce message

    • Répondu par Nicolas Anspach le 6 août 2005 à  23:22 :

      Ce n’est hélas pas une rumeur. Cette info m’a été confirmée par un proche de Greg. Ces archives auraient eu leur place à un endroit où elles auraient été mises en valeur et visibles par le public, pas chez un collectionneur ou chez un libraire me semble-t-il... La famille a, d’après ce que j’en sais, contacté différentes institutions pour tenter de les sauvegarder. Malheureusement, aucune d’entre elles n’a été en mesure de les reprendre.

      Répondre à ce message