Le syndicat national de l’édition lance la première fête de la BD en France

16 avril 2005 0 commentaire Actualité

Ainsi que nous vous l’annoncions en janvier dernier, le Syndicat National des Editeurs (SNE) souhaitait organiser une journée de la BD afin de parler du 9ème art sans la création d’un énième salon. C’est aujourd’hui chose faite. Glénat, Casterman, Soleil, Delcourt, Vents d’Ouest, Dargaud, Lombard, Pika et les autres ont décidés d’organiser du 28 mai au 4 juin une première Fête de la BD .
Pour la première fois, nous assisterons, tout comme pour la musique, le cinéma et la poésie, à une grande fête nationale. L’objectif numéro 1 de cette manifestation est de permettre au plus grand nombre de faire des rencontres extraordinaires. Pour ce faire, de gros moyens (plus d’un million d’euros) seront mis en oeuvre.
Une semaine d’animation dans la plupart des librairies françaises avec notamment plus de 1000 séances de dédicaces. Un train sera spécialement aménagé et s’arrêtera dans huit grandes villes de l’hexagone : Nantes, Lille, Dijon, Grenoble, Clermond-Ferrand, Tours et Paris. A son bord, des expositions, des animations, des jeux concours et sur les quais, de nombreuses conférences, animations et dédicaces. Nous assisterons également à un grand défilé parisien de « BD Pride » pour clôturer la manifestation, où le public est invité à se déguiser en Titeuf, Obélix, Astérix, Lucky Luke ou en n’importe quel autre personnage de BD ou Manga.
Souhaitons une grande réussite à cette première Fête nationale de la BD française, qui devrait d’ailleurs dès l’an prochain s’étendre à la Belgique et la Suisse.

TJ

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.