Les éditions Dupuis se séparent de Daniel Bultreys, l’un de ses éditeurs

3 février 2009 18 commentaires

Les éditions Dupuis se séparent de Daniel Bultreys, l'un de ses éditeursSon absence au Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême avait été remarquée par certains auteurs et professionnels. On apprend aujourd’hui de sources concordantes qu’il ne travaillerait plus pour les éditions Dupuis depuis lundi dernier.

Daniel Bultreys gérait notamment le catalogue Repérages de la maison carolorégienne. Ses auteurs parlaient souvent de lui en mentionnant sa capacité d’écoute et son professionnalisme. L’équipe d’ActuaBD espère qu’il rebondira rapidement sur d’autres projets d’édition.

NA

Photo (c) Nicolas Anspach

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
18 Messages :
  • triste décision
    4 février 2009 09:07, par Didier Alcante

    Daniel m’avait accompagné déjà sur "Pandora Box", puis sur "Jason Brice". Je confirme que c’était un véritable plaisir de travailler avec lui. Je crois que beaucoup d’auteurs ont le coeur gros... :-(

    Répondre à ce message

    • Répondu par Gihef le 4 février 2009 à  10:35 :

      Probablement le meilleur directeur de collection qui soit. Un encadrement et une faculté d’écoute peu communes dans le milieu. Rien ne sera plus comme avant, c’est certain. Nous sommes même en droit de nous inquiéter pour notre avenir au sein de l’éditeur.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Dina KATHELYN le 4 février 2009 à  13:30 :

        C’est avec Daniel que j’ai commencé, voilà deux ans, ma collaboration avec Dupuis Belgique sur la série "Haute Sécurité"... J’ai beaucoup apprécié son écoute, son véritable engagement professionnel et humain... et son humour ! Merci Daniel ! Que les vents te portent vers la meilleure activité qui soit !

        Répondre à ce message

    • Répondu par Christophe Bec le 4 février 2009 à  10:41 :

      En effet, le départ de Daniel Bultreys m’attriste aussi grandement. Il avait repris en cours avec disponibilité et compétence la série BUNKER que j’avais entamé depuis quelques temps chez Dupuis. J’avais peu à peu découvert quelqu’un de très à l’écoute des auteurs, de très attentionné et bienveillant. Je lui dois aussi beaucoup sur la série SARAH dont il a grandement participé à la gestation du scénario, c’était un lecteur attentif avec des conseils toujours avisés.
      Daniel était quelqu’un avec qui il était bon de travailler et j’espère vivement et rapidement le recroiser chez un autre éditeur.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Stefano Raffaele le 4 février 2009 à  17:37 :

        I was working with Daniel on the series SARAH, and working with him has been a real pleasure. Daniel is both an amazing editor and person, and I was really sorry to hear this sad news.
        I wish Daniel all the best for the future and I hope he will stay in the BD editing because of his great skills.
        I am pretty sure we will meet again !

        Répondre à ce message

    • Répondu par Stéphane Betbeder le 4 février 2009 à  11:41 :

      Pour ma part, Daniel avait suivi Bunker dès le tome 2 et il est difficile de penser que dorénavant, il faudra faire sans sa disponibilité, son enthousiasme, sa bienveillance et son professionnalisme.

      Répondre à ce message

    • Répondu par damien Marie le 4 février 2009 à  13:20 :

      Cette décision de Dupuis, vu de l’exterieur, a été soudaine et m’ attriste tant les relations professionnelles avec Daniel étaient bonnes, d’une rare promptitudes et d’une vraie cordialité.
      A très vite Daniel, ton aventure ne s’arrète évidemment pas là !!

      Répondre à ce message

      • Répondu par Philippe Wurm le 4 février 2009 à  14:01 :

        Les rapports humains sont très importants dans ce métier de solitaire(s). Daniel savait être là et me mettre très à l’aise chez mon éditeur favoris. C’est une perte que je regrette beaucoup. Je garde de lui son honnêteté rare dans le métier et les grands éclats de rires que nous avions lors de nos rencontres.
        Tel le cow-boy Lucky luke, il part au soleil couchant...pour mieux revenir dans l’album suivant !!!

        Répondre à ce message

      • Répondu par Gil Formosa le 4 février 2009 à  14:11 :

        Mes confrères et amis ont parfaitement décrit la chaleureuse personnalité de Daniel avec qui j’ai également entamer une étroite collaboration pleine d’enthousiasme... Je ne doute pas que la profession saura faire appel à toi.
        Très cher Daniel, tu as tout mon soutien le plus amical.

        Répondre à ce message

  • Je travaillais avec Daniel Bultreys depuis plus de trois ans. Il gérait toutes mes séries Dupuis. Son enthousiasme et son professionnalisme me manqueront énormément. À titre personnel, je rajouterais que c’était un mec bien, ouvert et généreux, comme on en rencontre peu dans le monde de l’édition. Je le regrette déjà...
    Je lui souhaite beaucoup de courage pour son avenir professionnel. Il manquera beaucoup à un grand nombre d’auteurs et aux éditions Dupuis.

    Répondre à ce message

  • Point lexical
    4 février 2009 10:52, par Magret de connard

    Carolorégien : de Charleroi (pour ceux qui comme moi ne connaissaient pas)

    Répondre à ce message

  • J’ai appris hier le départ soudain de Daniel Bultreys, mon directeur de collection. Cela m’a beaucoup peiné.
    Voici quelques années que nous travaillions ensemble sur mes divers projets au sein des éditions Dupuis, une vraie relation de confiance s’était établie entre nous, son investissement professionnel était total ; aussi je le vois partir avec regret. Quel que soit le chemin qu’il prendra, j’espère qu’il restera dans le monde de l’édition, car il est un collaborateur précieux pour les auteurs.
    Amitiés,
    Roll Pignault

    Voir en ligne : départ de Daniel Bultreys

    Répondre à ce message

  • Je regrette amèrement le départ de celui qui m’épaula pendant 9 ans aux éditions Dupuis. Son écoute, sa bienveillance, la justesse de son regard me manquent déjà. Daniel, j’espère de tout coeur te recroiser à nouveau dans ce petit monde ou tu te plaisait tant à travailler avec ton professionnalisme légendaire qui t’apporta la sympathie et l’amitié de beaucoup d’auteurs.

    Répondre à ce message

    • Répondu par luc Brunschwig le 4 février 2009 à  14:12 :

      Je rejoins mes camarades dans leur tristesse. Daniel avait démarré sa carrière éditoriale en réalisant un dossier de presse sur la série Makabi que je réalise avec Olivier Neuray. Le travail d’interview qu’il avait réalisé et merveilleusement retransposé m’avait fait découvrir un homme dont je ne soupçonnais pas jusqu’alors les qualités d’écoute et d’écriture(même si ses qualités humaines n’ont jamais fait de doute à mes yeux). Surtout, ce premier travail commun avait profondément attaché Daniel au personnage de MAKABI. Tout cela me manquera et manquera à notre héros, n’en doutons pas.
      Que te souhaiter Daniel, sinon de retrouver rapidement une place dans ce paysage trop mouvant de l’édition BD ?
      So long, my friend et à bientôt.

      Répondre à ce message

      • Répondu par nelik le 4 février 2009 à  15:54 :

        Je vous signale qu’il n’est pas pas mort !
        C’est un directeur de collection ! Je suis persuadé que d’autres connaissent ses compétences et sauront, en faire profiter la profession !
        à très bientôt Daniel

        Répondre à ce message

      • Répondu par OVV le 4 février 2009 à  16:02 :

        Bienvenue au club Daniel... Je précise et je suis sûr que c’est toujours un mec bien, sympathique et généreux ! Le coup est rude mais la route encore longue et vaste. Y’a pas que Dupuis dans la vie. Courage, à très vite ;-)

        Répondre à ce message

        • Répondu par Mike ze Biker le 7 février 2009 à  00:58 :

          C’est sur, y’ a pas que Dupuis comme éditeur, s’il dégraisse, d’autres recrutent en ce moment, et un bon editeur, si apprécié de ses auteurs, saura négocier un transfert à son avantage. C’est Gnaedig qui avait quitté Dupuis ? Croyez vous qu’il regrette son ancien employeur chez Futuro ? Et les editeurs-fondateurs de 12 bis, croyez vous qu’ils regrettent Glénat ? Seuls les personnages populaires appartiennent aux editeurs, les créateurs, les editeurs et le public n’appartiennent à personne.

          Répondre à ce message

  • Pour mes cinq ans chez Dupuis, la cooperation avec Daniel etait toujours exemplaire. Les autres ont deja si bon decrit un homme qui est pret d’ecouter, de s’investir a projet, d’inspirer confiance et enthousiasme et de faire tout ca avec une dose bien place de humour.

    Non seulement nos relations etait toujours fluidement profesionnelles mais ont devenus vraiment amicales aussi.
    Comme Daniel etait a l’origine de notre serie Reperages, on peut dire que "Jason Brice" est orphelin maintenant :-(

    Quel dommage !

    J’espere que Daniel va trouver nouveau poste vite - ca peut ouvrir la possibilite de travailler ensemble de nouveau un jour.

    Répondre à ce message