Séance de rattrapage : Le Cid en 4e B

23 mai 2020 2 commentaires

Une prof de lettre de collège, une classe de 4e, plutôt de milieu populaire, ignorant à la fois les classiques et les subtilités de la langue française. Un album sorti au printemps 2019. Ces derniers mois permettent de reprendre des lectures en retard, et celle-là mérite vraiment un coup de projecteur, même tardif.

D’un côté, le témoignage vif, tendu, d’un cours de français, qui rappelle souvent Entre les Murs de Bégaudeau [1]. De l’autre, le combat majestueux d’une enseignante qui ne renonce pas à faire passer un savoir noble entre les oreilles de ces gamin.e.s qui réduisent leur vocabulaire à quelques interjections et une poignée de verbes non conjugués. Avec en prime le texte intégral des scènes étudiées et un lexique de l’argot des ados.

Dans leur naïveté, leurs préjugés féroces, les élèves touchent par une absence de préméditation d’où jaillissent parfois de beaux moments de compréhension du texte de Corneille. Et l’incessant débit de leurs réactions sans filtres éreinte, tout en générant des gags en continu. Véropée, qui est évidemment une vraie prof de français passée par la banlieue parisienne, allie punch et reportage, démontrant l’énergie nécessaire pour intéresser sa classe Et ouvrir un univers culturel que seule l’école peut transmettre.

Un album qui prouve que les grands auteurs s’adressent à tous les publics, pour peu qu’on construise les bonnes passerelles.

DT

Séance de rattrapage : Le Cid en 4e B Le Cid en 4èB - Véropée - La Boîte à Bulles, sorti en mai 2019

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon

[1le livre ou le film, au choix !

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Séance de rattrapage : Le Cid en 4e B
    23 mai 18:38, par CHAPOTOT Jacques

    Très tenté désormais de me procurer cette déclinaison de ce classique incontournable, même si ma 4ème est désormais bien loin ("Ô rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie !") mais se rapproche pour ma petite-fille😉, merci du partage sur Facebook !

    Répondre à ce message

  • Séance de rattrapage : Le Cid en 4e B
    24 mai 09:45, par un ancien enseignant

    "Ces gamin.e.s qui réduisent leur vocabulaire à quelques interjections et une poignée de verbes non conjugués", n’y aurait-il pas un peu de mépris dans cette façon de définir les jeunes des quartiers "plutôt populaires" ? Les jeunes de milieux plus favorisés sont tout aussi désarmés devant la langue des auteurs classiques, sauf qu’ils ne l’expriment pas a leur professeur, ils préfèrent rester mutiques et attendre en sommeillant que le cours se termine. Alors qu’est-ce qui est le mieux ? Des jeunes qui s’expriment, même maladroitement, ou des jeunes qui s’en foutent ? J’ai expérimenté les deux, je préfère nettement les premiers.
    D’autre part, c’est bien de railler les "gamin.e.s", mais les "adultes" sont-ils meilleurs quand il s’agit de lire et analyser "Le Cid" ?

    Répondre à ce message