À Rotterdam : Joost Swarte tous azimuts

2 novembre 2019 0 commentaire

Il y a en ce moment à la Kunsthal de Rotterdam, une exposition vraiment épatante autour de l’œuvre du dessinateur hollandais Joost Swarte, Joost Swarte Everywhere (Joost Swarte tous azimuts) où l’on retrouve le travail de 50 ans de sa formidable carrière.

De la fin des années 1960 où sous l’influence de l’Underground américain et des Provos, il publie ses premiers fanzines, à sa période hergéenne où, sous l’emprise du créateur de Tintin, il invente le concept de « Ligne claire », jusqu’à ses travaux graphiques actuels les plus aboutis, en passant par ses sculptures, ses conceptions architecturales, et ses trouvailles typographiques.

À Rotterdam : Joost Swarte tous azimuts

Sur un mur, la totalité de ses ouvrages
Le dessin original du catalogue où Joost Swarte développe son concept de "Ligne claire". On reconnaît, de gauche à droite, au premier rang, Bob De Moor, Jacques Martin, Edgar P. Jacobs et Joost Swarte.
Swarte sait jouer avec les dimensions, y compris en 3D
Comme graphiste et comme typographe, sa carrière n’est pas moins impressionnante.
Le travail de Swarte s’inscrit dans l’héritage des Constructivistes russes, du Bauhaus et du groupe De Stijl. Pas étonnant qu’il rende hommage à Piet Mondrian dont il fait ici le portrait.

Derrière cela, des heures et des heures de recherches, de croquis, de réflexions, toujours pertinentes, toujours enjouées, conçues avec la pertinence, la précision, l’application, la passion et la profondeur de vue d’un maître.

Faites un petit détour par Rotterdam un de ces prochains week-ends, la chose due au commissariat efficace de Gert van Pos, étant visible jusqu’au 19 janvier 2020.

DP
(Merci à Paul Gravett pour les photos)

Joost Swarte Everywhere
Sept. 14, 2019 – Jan. 19, 2020
Museumpark
Westzeedijk 341
3015 AA Rotterdam

Voir en ligne : Plus d’infos sur le site du musée

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?