Alan Moore, les dessins du magicien : derniers jours.

30 mars 2004 0 commentaire

L’exposition fermera ses portes dimanche prochain. C’est donc le dernier week-end pour aller voir une exposition de quelque 200 planches sur 450 M2 que l’on ne verra pas réunies de sitôt. Parmi celles-ci, de nombreuses œuvres inédites, comme ces pages de Lost Girls dont l’album ne sortira qu’à la fin de l’année, Big Numbers un album inachevé de Sienkiewicz, ou encore quelques illustrations inédites d’une histoire de l’homosexualité que José Villarubia a faites sur la base d’un ancien texte de Moore. DP.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?