Angoulême, dans la short-list pour devenir "capitale française de la culture"

8 février 2021 1 commentaire

ÉLECTION. Angoulême est désignée, avec huit autres cités, parmi les villes susceptibles d’être nommées "Capitale française de la Culture", un projet piloté et financé par le ministère de la Culture avec le soutien de la Caisse des Dépôts, et mis en oeuvre par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais.

Le Grand’Angoulême est en concurrence avec Brest, Laval, Le Mans, Metz, Saint-Paul de la Réunion, Sète, Val Briard et Villeurbanne. Le jury auditionnera les candidats retenus durant la dernière semaine de mars 2021. L’enjeu est d’obtenir le premier label « Capitale française de la culture » pour l’année 2022, avec à la clé un financement d’un million d’euros pour le projet culturel retenu, financé à parité entre le ministère de la Culture et la Caisse des Dépôts pour cette première édition qui se déroulera en 2022. De quoi compenser deux années noires ? Espérons…

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :