Avec Le Seuil et La Revue Dessinée, Delcourt investit dans la BD de "non-fiction"

26 janvier 2017 0 commentaire

C’est officiel depuis ce jeudi 26 janvier : le groupe Delcourt entre au capital de La Revue Dessinée. L’éditeur et la revue d’enquêtes et de reportages semblent avoir trouvé un accord permettant à cette dernière de poursuivre sa progression.

Selon le communiqué de la maison d’édition de Guy Delcourt et la présentation réalisée en présence des intéressés ce matin, "cette prise de participation laisse les fondateurs conserver la majorité du capital de l’entreprise, garantie de l’indépendance des activités éditoriales de la société"(sic). Nous serons évidemment attentifs au maintien de cette indépendance, souvent mise en avant par l’équipe de la revue codirigée par Frank Bourgeron et Sylvain Ricard.

Avec Le Seuil et La Revue Dessinée, Delcourt investit dans la BD de "non-fiction"
Guy Delcourt, Frank Bourgeron et Sylvain Ricard ont expliqué ce jeudi matin la participation minoritaire de Delcourt dans l’actionnariat de la Revue Dessinée
Photo : Charles-Louis Detournay

Il s’agit pour La Revue dessinée d’approfondir sa collaboration avec le groupe. Delsol était en effet déjà son diffuseur depuis la création de la revue en 2013. Au-delà, la revue trimestrielle souhaite développer son activité éditoriale. Alors qu’elle avait déjà édité deux ouvrages compilant des chroniques tirées de ses premiers numéros, elle espère publier d’autres livres dès cette année. Après le lancement de Topo en septembre dernier, l’équipe confirme donc à la fois sa bonne santé économique et ses ambitions éditoriales.

Quant à Delcourt, ce n’est pas sa première incursion du côté de la bande dessinée de reportage. L’éditeur a ainsi publié plusieurs classiques du genre depuis le début des années 2000, notamment des livres d’Etienne Davodeau, Philippe Squarzoni et Guy Delisle.

C’est aussi la confirmation d’une volonté d’investir dans un champ de la bande dessinée actuellement porteur, puisque Delcourt avait déjà annoncé il y a quelques jours le lancement d’une collection en coédition avec Le Seuil, éditeur réputé pour ses ouvrages de sciences humaines. Reste à savoir si Delcourt accordera de réels moyens à ses auteurs - il en faut pour réaliser des enquêtes approfondies - ou s’il n’est simplement question que de profiter d’un secteur plutôt en vogue en ce moment.

FH

LRD 13 © La Revue Dessinée 2016

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?