Betty Boop is back !

10 septembre 2009 4 commentaires

Betty Boop is back !Difficile d’oublier cette vedette créée par Grim Natwick pour les studios des frères Fleischer, également producteurs de Popeye et de Superman ! Vents d’Ouest nous fait l’agréable de surprise d’éditer l’intégrale des planches mettant en scène la célèbre héroïne de papier, détentrice du cri aussi internationalement connu que celui de Tarzan : "Boop-oop-a-doop !"

Ce recueil d’une centaine de pages reprend donc la série BD qui a été publiée quotidiennement du 23 juillet 1934 au 23 mars 1935, ainsi que les planches hebdomadaires du 24 novembre 1935 au 29 novembre 1936.

Retrouver Betty Boop dans un rôle de starlette donne un savoureux second degré à cette bande d’avant-guerre. Elle est accompagnée d’une série de seconds rôles, provoquant de cocasses situations : son réalisateur fantasque, son petit frère tapageur, sa tante au caractère trempé, une nuée de prétendants, etc.

Sans être incontournable, cet agréable album fera le plaisir des doux nostalgiques. Ils seront comblés en lisant la biographie de la belle, mais contrairement aux quelques images qui valurent à Betty de se faire écarter par la censure, ses aventures de papier maintiennent le dessus sans trop exhiber ses dessous. Mais le charme opère toujours !

CLD

Commander cette intégrale Betty Boop chez Amazon ou à la FNAC

Voir une partie de l’introduction et les premières planches du livre, avec également les aventures du premier héros des frères Fleisher, Koko le clown : ici

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Betty Boop is back !
    10 septembre 2009 22:45, par François, le mateur de BD de qualité.

    Ourfe !! Voila un grand classique du glamour sexy qui nous fait revenir bien en arrière !!! j’ai pu feuilletter ce livre en librairie, il est superbe, pour une fois chez vents d’ouest. A croire qu’il ont repris les films d’un éditeur scrupuleux du style Fantagrafix ou Graphique. Donc on a l’impression de lire le papier jauni des quotidiens de l’époque où paraissaient ces jolies BD sexyes en diable.

    Car il faut le reconnaitre, il y a du coquin dans ces BD : la petite Betty est une femme-objet totale, tout en rondeurs et en courbes, elle montre même son porte jarretelles, élément un peu passé de mode aujourd’hui, mais terriblement suggestif et osé à l’époque.

    Il semble me souvenir qu’il y eut des pastiches pornos de Betty aux Etats-Unis (eight papers, peut etre ???), j’espère que l’éditeur français a eu la bonne idée de les publier en complément de volume ou sur le net.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Charles-Louis Detournay le 11 septembre 2009 à  06:18 :

      Vous avez tout à fait raison, l’atmosphère des bandes d’époque est parfaitement restitué par cet album. Mais comme je l’écrivais, pas de poses plus sexy que celle de la couverture. Si effectivement des pastiches ont existé, l’album ne reprend que les dessins des créateurs. Comme la très bonne introduction le précise, ceux-ci ont pourtant laissé passer quelques images plus dénudées dans les films d’époque. D’où la fameuse censure évoquée !

      Répondre à ce message

    • Répondu par Alex le 11 septembre 2009 à  07:58 :

      elle montre même son porte jarretelles

      Non pas un porte-jarretelle, mais une jarretière. De la part d’un amateur comme vous "Mr François" !? Tss, tss, tss...

      Il semble me souvenir qu’il y eut des pastiches pornos de Betty aux Etats-Unis (eight papers, peut etre ???)

      Eight Pagers- ces livres faisaient 8 pages- ou Tijuana Bibles.

      j’espère que l’éditeur français a eu la bonne idée de les publier en complément de volume ou sur le net.

      Les Editions de la Martinière en ont publié une compilation sous le titre "Tijuana Bibles"

      Répondre à ce message

      • Répondu le 12 septembre 2009 à  00:29 :

        C’est à ces Eight Pagers et Tijuana Bibles qu’on fait référence dans Watchmen à propos du Spectre Soyeux.

        Répondre à ce message