Corps en Grève - Par Valentine Boucq & Amandine Wadre Puntous - Steinkis

5 août 2020 1 commentaire

LUTTES SOCIALES. La France de 1973 subit de plein fouet le choc pétrolier mondial, et la situation des travailleurs immigrés s’aggrave. Le récit évoque une lutte locale, celle des sans papiers d’un quartier de Lyon, vivant pour la plupart dans des bidonvilles. Réclamant des titres de séjour, ils entament une grève de la faim qui durera 20 jours.

La scénariste Valentine Boucq s’est lancée dans cet album pour retracer le parcours de sa grand-tante, impliquée dans le soutien aux ouvriers lyonnais. Elle a choisi de rester au niveau des militants et de leurs proches, éclairant conflits et négociations.

Malgré l’intérêt du sujet et de cette période historique, le manque de contextualisation ne permet pas au scénario de tenir sur la longueur. On cite une circulaire sans parler de la politique nationale, sans même préciser que Fontanet a été ministre du travail puis de l’éducation dans les gouvernements Pompidou/Messmer. On n’évoque pas non plus les nombreuses autres grèves de la faim durant cette période, ni le résultat de ces luttes (35 000 régularisations).

Le sujet résonnant fortement avec les tensions sociales d’aujourd’hui, cela laisse de nombreux regrets. D’autant que le dessin d’Amandine Wadre Puntous réussit de beaux portraits, et des cadrages intéressants. Sans parler du titre, qui présente si mal le sujet...

DT
Corps en Grève - Par Valentine Boucq & Amandine Wadre Puntous - Steinkis
Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :