Décès de Félix Molinari

11 février 2011 5 commentaires Actualité

Décès de Félix Molinari Félix Molinari s’est éteint le 9 février 2011 à 80 ans.

Pendant près de 62 ans, il s’était consacré à la bande dessinée. Tout d’abord sur les traces des comics américains qu’il appréciait tant.

C’est ainsi qu’il créa et illustra nombre de récits de guerre, de super-héros ou de western (pour Garry ou Super-Boy France). On lui doit des centaines d’illustrations de couverture pour les Petits Formats.

Il joua aussi un rôle d’éditeur aux éditions Imperia jusqu’à la disparition de ce label.

Il fit un grand retour à la bande dessinée en 1992 en lançant Les Héritiers d’Orphée chez Soleil, poursuivit les Tigres volants et reprit le dessin des Survivants de l’Atlantique de son ami Jean-Yves Mitton avant de créer avec lui Le Dernier Kamikaze, toujours chez Soleil.

CLD

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Décès de Félix Molinari
    11 février 2011 11:51

    Il s’est éteint le 9 février (et non le 10)

    Répondre à ce message

    • Répondu par ActuaBD le 11 février 2011 à  13:52 :

      Nous avons corrigé. Merci pour cette précision.

      Répondre à ce message

  • Décès de Félix Molinari
    11 février 2011 13:32, par DI SANO

    Un grand artiste au paradis des grands auteurs !
    J’ai eu la chance de le cotoyer dans divers festival
    et j’ai senti chez lui,un grand coeur et toujour prêt
    à aider ou conseiller.Adieu l’ami et condoléances à toute
    sa famille...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Christian Denayer le 11 février 2011 à  17:20 :

      Adieu Félix, je t’aimais bien !

      Maintenant que tu es silencieux, j’ai enfin l’occasion de te dire combien tu as enchanté mes lectures BD. Tu étais si bavard que je n’ai jamais pu le faire mais j’étais tellement ravi de rigoler en ta compagnie.
      Tu vas nous manquer !

      Christian Denayer

      Répondre à ce message

      • Répondu par Oncle Francois le 11 février 2011 à  23:03 :

        Effectivement, voila encore un grand auteur qui disparait. Notons que son talent aura permis à un éditeur connu d’ensoleiller les lectures des acheteurs de ses albums, au risque de dénaturer le reste de son catalogue. Toutes mes condoléances à ses proches !

        Répondre à ce message