Disparition de Nine Culliford, l’épouse de Peyo

5 juillet 2016 3 commentaires

Nous apprenons la disparition de Nine Culliford ce 5 juillet à l’âge de 86 ans. Elle fut non seulement l’épouse de Peyo, mais réalisa ses couleurs pendant l’essentiel de sa carrière. C’est d’ailleurs elle qui décida de la couleur des créatures hautes comme trois pommes, le bleu lui semblant être la teinte qui les ferait ressortir au mieux, alors qu’ils débutaient aux côtés de Johan et Pirlouit en 1958.

Nine Culliford continua de travailler sur les couleurs des Schtroumpfs. Et lorsque la société IMPS dirigée conjointement par Véronique et Thierry Culliford pris de l’essor et devint un studio, elle continua de superviser les couleurs des albums.

Disparition de Nine Culliford, l'épouse de Peyo
Nine Culliford, en charge des couleurs des Schtroumpfs depuis le début de leurs aventures.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Nine Culliford ne fut pas seulement responsable de la colorisation des bandes dessinées de son mari, puis de la production assurée par ses enfants. Elle veilla également aux bons soins de certains jeunes dessinateurs en herbe qui habitaient presque chez les Culliford lorsque le succès des Schtroumpfs vint frapper à leur porte : Gos, Derib, Walthéry, Lucien De Gieter, et les autres. Sans oublier, les amis Will & Roba qui vinrent le sauver de délais trop contraignants !

La réaction de Walthéry à cette triste nouvelle ne laisse aucune équivoque : "Je suis sur le cul !"

Toutes nos pensées vont à sa famille et ses amis. Nous reviendrons prochainement plus en détail sur cette disparition.

Véronique, Thierry et Nine Culliford, au Centre Belge de la Bande Dessinée.
Photo : N. Anspach.

CLD

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Le décès de l’enchanteuse
    6 juillet 2016 20:04, par Colman Stéphan

    Nine était une personne formidable. Son humour, son inoxydable sympathie, son dynamisme manqueront à tout ceux qui ont eu la chance de la connaître.

    Stéphan C

    Répondre à ce message

    • Répondu par Gos le 7 juillet 2016 à  17:41 :

      J’ai eu la chance de la connaître et de la côtoyer pendant cinq ans et je peux que dire que c’était une "grande Dame", toujours attentionnée pour les "jeunes" du studio Peyo, et toujours de bonne humeur. Merci Nine pour ces belles années.

      Répondre à ce message

  • Bleu et blanc : une super idée de coloriste qui a certainement contribué à l’immense succès bien mérité des Schtroumpfs. Imaginez-les roses avec un bonnet rouge et un pantalon vert ou jaune, ils ne seraient que de banals lutins !

    Répondre à ce message