Edgar P. Jacobs à l’honneur sur France 5

9 janvier 2006 4 commentaires

Le festival d’Angoulême a le mérite d’éveiller les consciences des directeurs de programmes de télévision. Chaque année, il déclenche (très involontairement !) la production et donc la diffusion de documentaires inédits. Cette année, la chaîne française France 5 diffusera [1] un sujet de 52 min sur Jacobs, le créateur de Blake et Mortimer. De nombreux intervenants [2] apporteront leur éclairage pour dévoiler sources d’inspiration et processus de création d’un des mentors de la BD belge.

LB

[1vendredi 27 janvier à 20:55 (câble) et dimanche 29 janvier à 8:50 (hertzien).

[2L’ancien ministre français des Affaires étrangères Hubert Védrine, le criminologue Alain Bauer, Philippe Biermé (président de la Fondation Jacobs), François Rivière (biographe de Jacobs), Benoît Peeters (biographe d’Hergé), Raymond Leblanc (éditeur du journal Tintin), Didier Pasamonik (journaliste), les auteurs et dessinateurs Jacques Martin, François Schuiten et Ted Benoît.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Dans la mesure où Frabce 5 est partenaire du Festival est-ce si involontaire et fortuit ??

    Répondre à ce message

  • > Edgar P. Jacobs à l’honneur sur France 5
    10 janvier 2006 09:38, par Jean-Claude Bartoll (scénariste)

    Enfin une excellente initiative d’un responsable d’une unité documentaire du sercice public !... Car la BD, si visuelle, ne semble pas avoir franchi la frontière du P.A.F (sauf quelques OVNIS dont ceux de Laurent Boileau). Une "mobilisation des auteurs -et de leurs lecteurs de poids (je pense à tous ces quadras et quinquas qui "pèsent" économiquement)- serait peut être utile pour qu’il y ait un magazine hebdo BD sur les ondes TV ?

    Répondre à ce message

  • > Edgar P. Jacobs à l’honneur sur France 5
    12 janvier 2006 14:08, par jea-marc thévenet

    "Le Festival d’Angoulême crée involontairement des prises de conscience chez les directeurs de chaîne de télévision " dites-vous, j’ajouterai que parfois c’est volontaire. Le Festival vient de signer un partenariat officiel avec France 2 assurant à al fin du mois de janvier une très belle visibilité à l’univers de la bande dessinée. C’est un mérite, de plus, du Festival.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Laurent Boileau le 14 janvier 2006 à  15:22 :

      "France 2 offrira à la fin du mois de janvier une très belle visibilité à l’univers de la bande dessinée.", c’est très bien. Mais une semaine de visibilité par an, c’est peu. Comme l’a souligné le scénariste Jean-Claude Bartoll "à quand un magazine hebdo BD sur les ondes TV" ?

      Répondre à ce message