Goscinny fait le mur à Angoulême

18 août 2020 0 commentaire

STREET-ART. Ce n’est plus à prouver, Angoulême est LA ville du 9e art en France. Mais bien mal avisé serait celui qui pense que ce titre ne lui revient que durant le FIBD : la bande dessinée a irrémédiablement investi la ville à travers les nombreux murs peints en l’honneur de grands noms du 9e art qui ornent de nombreuses façades angoumoisines tout au long de l’année. Et tout bientôt, une nouvelle va venir s’ajouter aux anciennes, et elle sera à l’honneur d’un géant du genre : Goscinny.

Imaginée par Catel à la demande d’Anne Goscinny, cette oeuvre monumentale de 196m2 met à l’honneur le grand René Goscinny en le montrant dans son atelier entouré de ses plus célèbres créations : Astérix, Lucky Luke, Iznogoud et le Petit Nicolas.

Il s’agit du 25e mur peint de la ville, et le premier représentant un auteur. Les précédentes n’étaient en effet consacrées qu’aux personnages célèbres de la bande dessinée, de Titeuf à Blake et Mortimer.

Et naturellement, cet hommage ne va pas se poser n’importe où : il sera réalisé à partir du 31 août sur les façades de l’Artboratoire et de Nature House, à l’entrée de... la rue Goscinny ! Sauf impair, nous devrions pouvoir l’admirer dès le prochain Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême.

JBDP

Goscinny fait le mur à Angoulême

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?