L’album « L’Affaire du Siècle » éreinté par le Figaro Littéraire

27 septembre 2004 1 commentaire

Après la vague médiatique exceptionnelle qui a accompagné son lancement, les critiques de BD, après les forums, entrent dans la danse pour faire un sort au premier album du cinéaste Jean-Jacques Beineix. Dans un cas comme dans l’autre, c’est l’éreintement.

« On aurait pu excuser la narration hystérique et brouillonne du cinéaste, écrit Olivier Delcroix dans Le Figaro Littéraire du 23/9/04, s’il n’avait pas eu recours au trait inexistant d’un certain Bruno de Dieuleveult. Comment expliquer au réalisateur de « 37°2 le matin » qu’un tel dessin (parfois réduit à un simple croquis), bariolé de couleurs criardes à l’ordinateur, servi par d’ineptes mises en page, condamne d’un regard son propos, aussi farfelu soit-il. Gageons que « L’Affaire du Siècle » n’en sera pas une. Même pour l’éditeur ».
DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :