La Route de Tibilissi - Par Chauvel & Kosakowski - Delcourt

24 décembre 2018 0 commentaire

Deux frères fuient des guerriers qui ont déjà tué leurs parents. Leur objectif : Tibilissi, une ville sensée garantir sécurité et population amie. Au milieu de la vaste forêt, sans beaucoup de moyens, Jake et Oto peuvent tout de même compter sur Double et Trois-Trois, respectivement animal à peluche gaffeur, et robot dévoué.

Curieux road-movie pas clairement orienté vers un public ado, qui pourtant allie des ingrédients classiques : des héros jeunes et inexpérimentés, des méchants sans nuances, et des robots gentils qui font ce qu’ils peuvent. Autant de raisons, selon nous, de mettre en avant ce parti-pris pas clairement assumé.

Pour le reste, malgré le dessin hybride et séduisant de Kosakowski, entre manga, comics et un peu de style franco-belge, les surprises manquent un peu de piment. Et le choix du lieu, bien trop proche d’une ville réelle, Tbilissi, brouille les cartes. Même la fin, qui nous ramène au fantastique enfantin traditionnel, manque de clés pour vraiment éclairer le récit. Reste ces superbes forêts enneigées, du grand art côté illustration.

DT
La Route de Tibilissi - Par Chauvel & Kosakowski - Delcourt

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?