Les Autres Gens terminent leur aventure

1er mars 2012 14 commentaires

Créée par Thomas Cadène en mars 2010, Les Autres Gens constituaient une tentative originale de "BDnovela" dessinée par un bon nombre de dessinateurs, dont Thomas Cadène lui-même.

Inventant un nouveau modèle économique (c’était une lecture payante, il fallait s’abonner pour pouvoir lire la suite, les auteurs se trouvant rémunérés), cette BD a été publiée de façon ininterrompue depuis deux ans et faisait figurer, derrière Bastien Vivès, quelques-unes des meilleures signatures de la nouvelle génération à son palmarès.

La série remporta rapidement un succès d’estime et plus d’un millier d’abonnés accros au point que Dupuis profita de l’aubaine pour publier la chose en librairie. quatre tomes sont déjà disponibles et trois autres paraîtront cette année accompagnés d’un Les Autres Gens Magazine (LAG Mag) sur papier.

Quant au final, annoncé comme "éblouissant", on peut déjà le lire sur le site de LAG.

DP

Commander Les Autres Gens T4 chez Amazon ou à la FNAC

Les Autres Gens terminent leur aventure

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
14 Messages :
  • Les Autres Gens terminent leur aventure
    1er mars 2012 19:50, par Richard

    Pourquoi mettez-vous toujours "Achetez cet album sur Amazon ou à la Fnac" ? Un petit " Courez chez votre libraire de quartier pour l’acheter " serait tellement plus élégant... Un bon libraire est un libraire vivant !

    Répondre à ce message

    • Répondu le 1er mars 2012 à  22:43 :

      Sur le site de l’Association, qui vend ses livres en ligne, il est clairement écrit : "Acheter sur le site c’est bien, CHEZ VOTRE LIBRAIRE C’EST MIEUX."

      Répondre à ce message

    • Répondu le 2 mars 2012 à  03:15 :

      Parce que le site reçoit un peu de sous quand il envoie un acheteur chez eux, alors que rien quand c’est chez un libraire.

      Répondre à ce message

      • Répondu par lecteur déchaîné le 2 mars 2012 à  10:16 :

        C’est sûr que quand il ne subsistera plus que la fnac et amazon, personne n’aura plus besoin d’actua bd ni d’aucun site un peu "critique". La liberté de la presse ne s’use qu’avec la publicité !
        A vot’bon coeur m’sieurs dames

        Répondre à ce message

        • Répondu par jul le 4 mars 2012 à  21:24 :

          Et tu t’es jamais dit qu’un site web c’est pas gratuit ? Qu’il faut payer l’hébergement de celui-ci ?

          Répondre à ce message

    • Répondu par éditeur le 2 mars 2012 à  10:41 :

      En tant qu’éditeur, je peux vous dire qu’on vend sur AMAZON et FNAC.com car les libraires sont frileux et ne prennent que ce qu’il sont sûrs de vendre. C’est une légende "le libraire qui fait découvrir les livres". Un libraire est noyé sous les sorties et spin off de blockbusters (15 nouveautés par jour). Sans AMAZON et FNAC.com, on n’existerait pas. Voyant les ventes qu’on a sur ces sites, quelques librairse se réveillent enfin et commandent nos livres, voire : ouvrent enfin un compte chez notre diffuseur (de taille moyenne, vous l’aurez compris).
      Arrêtez de rêver 5 minutes, pour le bien des éditeurs et donc des auteurs.

      Répondre à ce message

      • Répondu par LC le 2 mars 2012 à  13:50 :

        Le libraire indépendant qui ne défend pas ses coups de coeur ? On ne doit pas avoir le même cher "éditeur"...

        Répondre à ce message

      • Répondu le 2 mars 2012 à  14:03 :

        Chez moi les trucs "indé" je les trouve surtout dans le grand "Leclerc Culture"...La libraire spécialisée a tellement peur que les machins lui restent sur les bras qu’elle ne commande que si elle a un volume suffisant. 3 mois pour avoir un Scott Pilgrim par exemple...pour la suite de la série, je suis retourné chez Leclerc...

        Répondre à ce message

        • Répondu par Oncle Francois le 4 mars 2012 à  20:44 :

          Chez moi, les trucs "indé" je les trouve surtout à la médiathèque, où ils sont toujours (par miracle) disponibles à l’emprunt. J’ai quand même dans mon salon quelques Satrapi, Sfar et Trondheim, Blain et Blutch, Guibert, Larcenet. Mais là, il me semble qu’il s’agit de productions très commerciales (éditées notamment par Dargaud) qui ont fait la richesse de leurs auteurs et éditeurs. Récompensées à des festivals, mais aussi traduites en plusieurs langues. La crème de la crème, en somme !

          Répondre à ce message

    • Répondu par Matthieu V le 2 mars 2012 à  14:46 :

      Le libraire, c’est bien mais encore faut-il en avoir un près de chez soi... et ActuaBD est lu ailleurs qu’en francophonie...

      Répondre à ce message

  • dernier épisode ? vraiment ? Avec écrit à suivre et sans annonce particulière ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 3 mars 2012 à  14:53 :

      Le dernier épisode c’est pour fin juin.
      L’annonce a été faite sur le site.

      Répondre à ce message

  • C’est bien si ça se termine, ça fera de la place pour autre chose !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Vincent S le 6 mars 2012 à  16:42 :

      Depuis quand LAG prenait toute la place ?

      C’est ça qui est bien avec internet : si on aime pas un truc, on va voir ailleurs, parce qu’il y a toujours « autre chose » ailleurs. Encore faut-il être curieux.

      (à moins que j’ai mal compris votre commentaire ?)

      Répondre à ce message