Les bandes dessinées d’Emil Ferris et Nick Drnaso en prépublication cet été dans "Libération"

15 juillet 2018 0 commentaire

Le quotidien Libération a pour habitude, depuis quelques années, de prépublier pendant l’été des bandes dessinées. Ce sont cette fois Emil Ferris, en juillet, puis Nick Drnaso, en août, qui sont mis en avant.

Les deux artistes nord-américains, publiés par des éditeurs alternatifs aussi bien en Amérique qu’en Europe, sont particulièrement attendus : la première car son livre Moi, ce que j’aime, c’est les monstres a été salué tant par le public que par la critique, a déjà été récompensé aux États-Unis et est en course pour les Eisner Awards ; le second parce qu’il a été l’une des révélations de 2016-2017 - il a d’ailleurs reçu le Fauve Révélation lors du dernier festival d’Angoulême pour Beverly. Ils verront donc tous deux Libération publier une cinquantaine de pages de leurs ouvrages à paraître à la rentrée en France. De quoi donner envie d’en lire plus !

La dessinatrice Emil Ferris a un parcours hors du commun. Frappée à l’âge de quarante ans par le syndrome du Nil occidental à la suite d’une piqûre de moustique, elle se retrouve paralysée. Impossible de marcher ni même de dessiner. Encouragée par son entourage et trouvant en elle des ressources insoupçonnées, elle s’inscrit cependant au Chicago Art Institute et commence l’écriture d’une bande dessinée fleuve, qui devient par la suite My Favorite Thing is Monster. Six ans de travail, 800 pages, des dizaines de refus d’éditeurs... Et finalement un succès que les lecteurs francophones pourront bientôt découvrir grâce à une édition conjointe de Monsieur Toussaint Louverture en France et des Éditions Alto au Canada.

Nous vous présentions Moi, ce que j’aime, c’est les monstres il y a déjà plus d’un an. Cette bande dessinée raconte l’histoire de Karen Reyes, fillette de dix ans vivant à Chicago dans les années 1960. Elle adore les monstres et se voit elle-même comme un loup-garou. Le décès de sa voisine, survivante des persécutions nazies, va changer sa vie... Ce récit, présenté sous la forme d’un journal intime, mêle histoire, enquête et fantastique.

Monsieur Toussaint Louverture, dans un véritable pari éditorial, a déjà fait imprimer ce premier tome - le second n’étant pas encore paru aux États-Unis - à 18 000 exemplaires, ce qui est exceptionnel pour un éditeur indépendant. La traduction de Jean-Charles Khalifa et le lettrage manuel d’Amandine Boucher devraient permettre aux lecteurs de profiter au mieux d’une œuvre qui s’annonce des plus marquantes. Notons que l’autrice sera présente en France en septembre pour le début de son exposition à la Galerie Martel (20 septembre - 21 octobre, Paris), mais aussi pour les festivals America (20-23 septembre, Vincennes) et Formula Bula (28-30 septembre, Paris et Bobigny).

Les bandes dessinées d'Emil Ferris et Nick Drnaso en prépublication cet été dans "Libération"
© Emil Ferris / Monsieur Toussaint Louverture 2018
© Emil Ferris / Monsieur Toussaint Louverture 2018
© Nick Drnaso / Presque Lune 2018

Nick Drnaso, quant à lui, verra sa seconde bande dessinée éditée par Presque Lune. Cela avait déjà été le cas de Beverly, la première, qui a été récompensée à Angoulême et dont nous vous parlions l’automne dernier. Sabrina s’annonce aussi glaçant et déstabilisant que Beverly. Toujours centré sur les travers voire les perversités de la société nord-américaine, Nick Drnaso s’attache cette fois à jouer avec le complotisme et les fausses nouvelles. Personnages ambigus et ambiances pesantes garanties... Nous vous reparlerons du livre de Nick Drnaso comme de celui d’Emil Ferris dans quelques semaines !

FH

- Moi, ce que j’aime, c’est les monstres - Livre premier - Par Emil Ferris - Monsieur Toussaint Louverture - traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean-Charles Khalifa (édition originale : My Favorite Thing is Monster, Fantagraphics, 2017) - 20 × 26,5 cm - 416 pages couleurs - parution le 23 août 2018 - commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC.

- Sabrina - Par Nick Drnaso - Presque Lune éditions - traduit de l’anglais (États-Unis) par Renaud Cerqueux (édition originale : Drawn and Quarterly, 2018) - 21 x 26 cm - 208 pages couleurs - parution le 13 septembre 2018 - commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC.

Lire également sur ActuaBD :
- Monsieur Toussaint Louverture éditera le roman graphique de l’Américaine Emil Ferris
- "Beverly" de Nick Drnaso : l’Amérique au scalpel

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?