Maudis Sois-tu, T.1 "Zaroff" - Par Philippe Pelaez & Carlos Puerta - Ankama

24 octobre 2019 1 commentaire

Ce thriller horrifique réunit tous les codes du genre et assume ses sources d’inspiration dans une démarche d’hommage et de réécriture hélas trop superficielle.

De nos jours, le descendant du Comte Zaroff [1] suit les traces de son ancêtre et conjugue manipulations génétiques et chasse à l’homme. Ses quatre proies sont les descendants plus ou moins directs de grandes figures historiques ou littéraires. Sont ainsi convoqués Charles Darwin et l’explorateur Richard Burton ainsi que les écrivaines Mary Shelley (Frankenstein) et Emily Brontë (Les Hauts de Hurlevent).

Le scénariste Philippe Pelaez mélange dans son scénario principalement l’histoire du Comte Zaroff avec l’Île du Docteur Moreau (H. G. Wells) ainsi que d’autres références récapitulées dans le dossier final. Ces différents récits sont condensés et adaptés à notre monde contemporain. La transposition est intéressante et le lecteur se prête au jeu des identifications.

Cependant l’intrigue, à force d’être réduite, se révèle trop rapide et les nombreux personnages n’ont pas le temps d’être vraiment développés. Une simple phrase du Comte est donnée pour les caractériser mais il manque des scènes d’action pour les voir vraiment s’incarner individuellement. Dans ces conditions, la vengeance du Comte sonne creux, car insuffisamment motivée.

Carlos Puerta au dessin campe les personnages dans des poses très réalistes, dessinées d’après photos. Le réalisme est atténué par l’effet brossé sur chaque photo, qui n’efface malheureusement pas toujours une impression de raideur. Les scènes d’ambiances sont plus réussies, instaurant un climat d’angoisse efficace.

Le duo collaborera pour la suite de la trilogie, sur le même principe d’adaptation et de réécriture, mais au XIXème siècle cette fois.

LL

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon
Maudis Sois-tu, T.1 "Zaroff" - Par Philippe Pelaez & Carlos Puerta - Ankama

[1Un chasseur amateur de sensations fortes qui se mis à chasser ses congénères humains, sous la plume de Richard Connell dans la nouvelle Le plus dangereux des gibiers

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :