Ni vu, ni lu - Par Jean-Christophe Mazurie -Pataquès/Delcourt

22 mai 2019 0 commentaire

Tout un art : parler d’œuvres qu’on n’a pas lues, ou vues. Mais en parler avec certitude, et si possible une envahissante prétention. Le recueil de Jean-Christophe Mazurie aligne ainsi des saynètes où l’on devise (à deux en général) autour de créations connues, d’auteur.e.s célèbres.

Comme la plupart du temps dans le genre, l’inspiration ironique fluctue. Si les planches consacrées à Star Wars ou Joséphine ange gardien proposent un délire irrésistible, le reste ne stimule que modérément les zygomatiques. Le procédé s’avère souvent un peu lourd, et les personnages interchangeables sont plus insupportables que ridicules. Mais quand on y pense, cette façon de juger à l’emporte-pièce et sans connaître ne viserait-elle pas, aussi, les critiques culturels ?

DT
Ni vu, ni lu - Par Jean-Christophe Mazurie -Pataquès/Delcourt

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?