Nouvelle version prévue pour “Breakdowns“ d’Art Spiegelman

12 février 2008 1 commentaire

Nouvelle version prévue pour “Breakdowns“ d'Art Spiegelman Trente ans après, les éditions Casterman projettent de faire reparaître Breakdowns d’Art Spiegelman, auteur devenu incontournable dans le monde de la bande dessinée depuis Maus. Regroupant un ensemble d’histoires aux tendances autobiographiques parues dans la presse underground de l’époque, cet album avait bénéficié jusqu’ici d’une unique parution américaine en 1978.

Pour son arrivée sur le marché européen, prévue pour le 19 mars 2008, l’album se voit compléter d’une toute nouvelle partie. Cet ajout, Art Spiegelman l’explique ainsi : « je trouvais intéressant de le voir reparaître. Mais je ne voulais pas que ce soit sans raison. J’avais l’impression qu’il me fallait d’abord accomplir un travail de mémoire. J’ai commencé à bâtir la première partie du livre, qui se compose de planches inédites, il y a deux ans et demi. ».

En plus de cette nouvelle partie et de celle originelle aux années 1970, l’album se verra doté d’une troisième partie où l’auteur explique les raisons de cette remise à jour de son tout premier album.

Ceci en attendant MetaMaus où Spiegelman revient sur sa création majeure.

Découvrez l’interview d’Art Spiegelman sur le site des éditions casterman

OW

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Nouvelle version prévue pour “Breakdowns“ d’Art Spiegelman
    13 février 2008 18:10, par Poisson Radieux

    Maus est une oeuvre majeure, bien sûr, c’est même en grande partie ce livre qui m’avait aidé à l’époque à convaincre nombre d’amis que la Bande dessinée était autre chose qu’un divertissement vaguement prépubère ou pour enfants attardés. Pourtant... on ne peut qu’être un peu mélancolique devant le faible nombre de nouvelles créations de Spiegelman depuis. Le scénario d’une adaptation (brillante) de Cité de verre de Paul Auster... Quelques planches tout aussi brillantes mais trop peu nombreuses rassemblées dans A l’ombre des tours mortes... Toutes choses qui convainquent qu’Art Spiegelman est l’un des plus grands créateurs vivants, mais qui font regretter qu’il soit aussi rare. En attendant cette republication, et ce Metamaus...

    Répondre à ce message