« Silence », « Le retour à la terre » et « Thorgal » en voie d’être adaptés.

27 juin 2007 2 commentaires

Les journalistes Yves-Marie Labé et Isabelle Regnier du quotidien Le Monde nous apprennent dans un récent article consacré au film Persépolis que d’autres nouveaux projets d’adaptation de BD au cinéma sont à l’étude. Le chef-d’œuvre de Comès, Silence, est évoqué pour un long métrage d’animation. Une œuvre qui s’avère très compliquée à adapter, selon Sophie Levie responsable des droits audiovisuels de Casterman. Plus loin, on apprend que le Retour à la Terre de Ferri et de Larcenet est en cours de développement pour un dessin animé. De même que Thorgal qui pourrait être adapté pour le petit et le grand écran.

NA.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • En lisant l’article du Monde, je me demande s’il n’y a pas eu, de la part des journalistes, une grosse confusion entre "Thorgal" et "Largo Winch". En effet, il n’y a pas encore, à ma connaissance, d’adaptation télé de Thorgal, contrairement à Largo Winch et par ailleurs qu’est-ce que Dupuis Audiovisuel viendrait faire dans un projet publié par Le Lombard ? Même si Dupuis et Le Lombard font partie du même groupe, il me semble que c’est plutôt Dargaud Marina qui serait le mieux placé pour un projet sur "Thorgal".
    En revanche, pour "Largo Winch", oui, Dupuis Audiovisuel parait plus justifié.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik le 28 juin 2007 à  10:38 :

      Ce n’est pas incohérent. Léon Perahia, producteur de la série télé Largo Winch mais aussi maître d’oeuvre des dessins animés Kid Paddle, Cédric, ou Spirou, gère la plupart des développements cinématographiques de Media-Participations, laquelle vient de se doter d’une entité, Mediatoon, qui centralise ces développements. Quand on lit cet article, on se rend compte qu’il a fait l’objet d’une enquête puisque plusieurs noms de responsables de cession de droits audiovisuels sont cités.

      Répondre à ce message