Trump par Crumb... dès 1989 !

14 novembre 2016 0 commentaire

« Nous allons pointer notre doigt impitoyable vers le plus visible des grands prédateurs qui s’engraissent aux dépens de notre société...

Ce personnage vénal et grossier est tellement arrogant qu’il recherche la lumière des projecteurs et se vante publiquement de ses répugnants exploits ! »

Trump par Crumb... dès 1989 !
© Robert Crumb - Cornélius 2004

Ainsi Robert Crumb décrivait-il Donald Trump dès 1989 dans Hup. Publié en 2004 par Cornélius dans le volume Amérika et accessible dorénavant en lecture libre, Point The Finger est un récit de six pages, en forme de réquisitoire contre celui qui se présentait alors comme "le jeune milliardaire le plus en vue d’Amérique".

Crumb y dénonçait les méfaits économiques, sociaux et environnementaux du golden-boy de l’immobilier. Il ne manquait plus que la politique... Crumb n’aura pas été prophétique à ce point.

© Robert Crumb - Cornélius 2004

Dans son style si caractéristique, de son ton vivement engagé et de son dessin parfois outrancier, Crumb dresse le portrait d’un homme assoiffé d’argent, mégalomane sans scrupule. Il le compare notamment à Trimalchion, personnage riche et vulgaire du Satyricon de l’auteur romain Pétrone. Crumb fait également le constat que depuis l’Empire romain certaines choses n’ont guère changé. Quand l’on sait comment cet empire s’est terminé...

Originalité de ce court récit, le dessinateur américain propose deux fins. Dans l’une, Trump triomphe, en ayant le dernier mot. Dans l’autre, c’est au contraire Crumb qui l’emporte. Mais si le dessinateur affirme préférer la seconde fin, il admet aussi que la première est plus réaliste... L’histoire ne lui donne pas tort.

FH

© Robert Crumb - Cornélius 2004

Voir en ligne : Point The Finger par Robert Crumb, publié par Cornélius en 2004

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?