Un Centre de la bande dessinée et de l’image animée à Paris ?

10 mars 2020 3 commentaires

MUNICIPALES. Dans la course à la Mairie de Paris et en pleine année de la BD2020, le 9e art est un enjeu de taille. Le candidat Cédric Villani s’en est emparé avec Mao Peninou, sa tête de liste pour le 5e arrondissement de Paris, qui souhaite y développer un centre de la bande dessinée, de l’image et de l’image animée.

Ce projet - qui figurait soi-dit en passant parmi les 54 propositions du Rapport Lungheretti - se justifie notamment parce qu’historiquement le 5e avec notamment les librairies Album, Boulinier tout proche et Lutèce sont un des cœurs historiques de la BD Paris. « Cela a été un crève-cœur pour moi d’apprendre la fermeture boulevard Saint-Germain de cette librairie que j’avais connue successivement sous le nom de Librairie Dupuis, puis Glénat, puis Album... » nous dit le candidat villaniste du 5e Mao Peninou.

Un Centre de la bande dessinée et de l'image animée à Paris ?
Mao Peninou, sur la liste de Cédric Villani dans le 5e arrrondissement de Paris.

Dans une vidéo postée sur le compte Twitter Villani Paris 5e, il y défend son projet en invoquant notamment la proximité avec des grandes écoles d’art comme les Gobelins ou l’école Estienne. Il souhaite en profiter pour créer un espace dédié à la création graphique, et pouvant notamment accueillir des résidences d’artistes.

À terme, son but serait de développer une économie de l’image numérique, et comme il le promet, de "faire entrer le 5e arrondissement dans le XXIe siècle". Nous ne sommes pas étonné de trouver dans le sillage de Cédric Villani un tel intérêt pour la bande dessinée. Après tout, le candidat-mathématicien n’est-il pas aussi scénariste de BD ? Il est l’auteur de deux bandes dessinées avec Edmond Baudoin publiées chez Futuropolis. ActuaBD l’avait interviewé voici cinq ans.

Reste à voir si les scrutins du week-end prochain lui donneront la possibilité de concrétiser tout cela.

JBDP

Voir en ligne : La vidéo de présentation du projet.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Une "Maison de la Bande Dessinée" était déjà un projet purement opportuniste et électoraliste de Jean Tiberi pour sa réélection il y a quelques années, avec photo de la Maison de la Mutualité comme illustration d’ailleurs… Il faudrait que je retrouve la plaquette ’collector’… Quand on voit le nombre de librairies fermées ou parties du 5e arrdst, idem pour les éditeurs (et les bureaux de poste !) , on peut rigoler… Davantage quand on sait la petitesse de l’arrondissement, le prix au m2 et l’interrogation cruciale : où dans le 5e arrdst ?… Boulinier c’est le 6e arrdst, Les Gobelins et Estiennes c’est le 13e arrdst… Par contre l’EnsAD (les Arts Décos) non cités c’est bien le 5e arrdst… By Jove, ça respire la connaissance de son arrondissement !…

    Répondre à ce message

    • Répondu le 11 mars 2020 à  07:42 :

      "la proximité avec des grandes écoles d’art comme les Gobelins ou l’école Estienne" ne veut pas dire dans le 5ème arrondissement mais à côté.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Christophe Le Bel le 13 mars 2020 à  14:51 :

        C’est un peu tard pour regretter la disparition de notre libraire Album du Bd St-germain. Ni Cédric Villani, ni personne de LERM ou autres ne sont venus à notre secours afin d’éviter de déposer les armes après des années de combat...
        Comme la Mairie du 5ème ou la Mairie de Paris, les bonnes paroles étaient là, mais ils nous ont quand-même tous laisser tomber...et ils vont faire de même vis à vis de nos 2 autres librairies du 5ème qui ont tout à tour subit les gilets jaunes, la fermeture de Notre-Dame, les grèves de Décembre et maintenant le coronavirus. Et nous ne nous en remettrons malheureusement pas...
        Christophe Le Bel
        Directeur des librairies Album

        Répondre à ce message