Décès de Josette Baujot

14 août 2009 20 commentaires

La célèbre coloriste de bandes dessinées Josette Baujot, à la ville compagne du dessinateur Jo-Ël Azara, vient de décéder à l’âge 87 ans.

Elle avait occupé le poste de chef-coloriste des Studios Hergé, où Jo-ël Azara avait également travaillé. Elle était connue pour son caractère bien trempé et sa crinière blanche animait plus d’un festival où elle accompagnait le dessinateur de Taka Takata avec rigueur et enthousiasme.

Hergé l’avait caricaturée dans "Tintin et l’Alph-art" où un personnage porte le nom de Josette Laijot.

Les sentiments de la rédaction d’Actuabd vont à Jo-ël et à sa famille à laquelle elle nous donnait l’impression d’appartenir.

DP

Lire l’interview de Jo-Ël Azara sur Actuabd

En médaillon : Hergé et Josette Baujot. Photo : Collection particulière. DR

Un bon article biographique dans La Dépêche.fr

Décès de Josette Baujot
Josette Baujot. Une vie en couleurs.
Photo : Jo-ël Azara

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
20 Messages :
  • Décès de Josette Baujot
    14 août 2009 21:36, par Plein Popossum

    J’ai eu l’occasion de voir cette dame au salon de BD de Colomiers, où elle accompagnait bien évidemment Jo-ël Azara. C’est une personne essentielle dans l’histoire de Tintin, pas seulement en tant que coloriste, mais aussi parce que grâce à elle, nous pouvions en savoir plus sur la face cachée du Studio Hergé.

    Répondre à ce message

    • Répondu par marcel le 14 août 2009 à  23:27 :

      La face cachée du studio Hergé, voilà une phrase pleine de mystère et décidement ce studio c’était vraiment un club de rencontre.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 15 août 2009 à  10:31 :

        Comme n’importe quel lieu de travail. A force de cotoyer quotidiennement des gens il est normal que des liens se créent (ou pas).

        Pas de communiqué sur Tintin.com ? Pas d’hommage, pas un mot ? Les priorités de ce site sont décidemment curieuses...

        Répondre à ce message

        • Répondu par Sergio Salma le 16 août 2009 à  08:30 :

          Serait-il possible de diffuser des informations sans que celles-ci n’appellent les mêmes commentaires désabusés sur l’empire Tintin ? Une simple question de tact. Il y a la même obsession maladive en France pour le président de la république. Sur les forums, pour la moindre info sur le prix du diesel, un fait divers en Ardèche ou un accident de la route en Bretagne, immanquablement le nom de Sarkozy revient dans les commentaires.

          Une pensée plutôt pour Monsieur Azara à la formidable énergie.

          Répondre à ce message

          • Répondu le 16 août 2009 à  11:45 :

            Serait-il possible d’émettre une opinion sur ce site sans que celle-ci n’appelle le mépris envahissant de monsieur Salma ? Qu’y puis-je si pendant 35 ans Josette Beaujot a été un pilier du studio Hergé ?

            Je vous rejoins néanmoins quant à la pensée pour monsieur Azara (mais n’ai besoin de personne pour m’indiquer à quoi je dois penser ou non)

            Répondre à ce message

            • Répondu par Sergio Salma le 18 août 2009 à  09:10 :

              Peut-être le ton de mon post était-il maladroit. J’ai instinctivement réagi aux 3 premiers commentaires qui déjà partaient dans cette direction , pour moi aucun mépris là-dedans. J’en décelais justement un peu, involontaire, chez ceux qui ne retenaient de Josette Baujot que son passage dans le studio mythique il y a presque un demi-siècle en oubliant le couple qu’elle formait avec Joël Azara et la difficulté que va rencontrer celui qui reste dans son entreprise d’auto-édition. Ces 35 ans importants pour l’amateur et le connaisseur sont de l’absolue anecdote quant au drame vécu aujourd’hui. Je trouvais un peu triste de revenir avec Tintin & co . L’article et la photo induisaient effectivement cette approche.

              Répondre à ce message

              • Répondu par alain de kuyssche le 18 août 2009 à  15:16 :

                Le décès de Josette Baujot a été signalé sur le blog de tintin.com, bien avant Actuabd, soit dit en passant.
                On ne le dit pas assez : Mme Baujot, comme nous l’appelions, est un peu la "mère" de tous les coloristes BD. Lorsqu’elle rejoint le Studio Hergé (début années 50), elle a établi une charte graphique, dont profitèrent Edgar-Pierre Jacobs et Jacques Martin. C’est très sensible dans les versions coloriées des premiers Tintin en noir et blanc.
                Il suffit de voir à quoi ressemblaient les couleurs dans les journaux et albums BD de l’époque pour apprécier l’apport énorme de Josette Baujot. Elle n’a jamais signé les albums auxquels elle a participé (c’était en d’autres temps) ; les coloristes sont aujourd’hui clairement mentionnés dans les BD, et c’est tant mieux. C’est bien en cela que Mme Baujot est la "mère" des coloristes actuels.
                Toutes nos pensées et notre soutien à Joseph Loeckx, alias Jo-El Azara.

                Répondre à ce message

                • Répondu par marcel le 18 août 2009 à  23:09 :

                  Voici une fois de plus un petit débat (je parle des commentaires pas de l’article), que je trouve figés de reconnaissance et de justifications artistiques désuètes autant qu’inutiles.
                  Pendant ce temps, en France au Japon ou partout ailleurs la bande dessinée explose en création réjouissante, nous, au pays de son âge d’or, nous arpentons les couloirs de notre musée pour en faire sans cesse le même inventaire.

                  Répondre à ce message

                  • Répondu par thierry le 21 août 2009 à  07:10 :

                    c’est sûr qu’avec cette explosion de mangas en noir et blanc imprimés sur papier cul... on n’est pas prêt de louer le talent des coloristes... bon, j’ironise, mais je trouve ton intervention soit, très maladroite, soit tout à fait stupide !

                    Répondre à ce message

                    • Répondu par marcel le 21 août 2009 à  15:23 :

                      Thierry, mon intervention n’est ni maladroite ni stupide, la situation de la bande dessinée européenne n’est pas brillante, c’est un marché saturé de plus de 4000 nouveautés l’an, dans lequel les mangas gagnent sans cesse de l’importance.
                      Le gamin qui a 15 ans aujourd’hui et qui veut devenir dessinateur, c’est du manga qu’il veut faire, c’est normal tous les programmes d’animation en télé sont orientés manga ou en sont clairement. Ce n’est pas une mode, c’est une culture et ceux qui prédisaient au rap, tout au plus deux ans d’existences, sont les mêmes qui se trompent aujourd’hui pour les mangas.
                      L’ypocrisie des éditeurs européens est flagrante, à part l’Association, Futuropolis,aucun ne se soucient de préserver notre identité culturelle, tous veulent une part de ce nouveau gâteau , les éditions Clair de lune font du manga et chose incroyable le Lombard vient de sortir sont premier album influence manga "sybil la fée cartable". Hachette vient d’ouvrir un boulevard au technique de dessin manga, 800 000 exmplaire vendus du premier n° de "dessiner des mangas". Notre bd à été influencée par Disney, les américains etc...les gosses d’aujourd’hui c’est le manga, nous ne sommes pas auto suffisants, la création à de tous temps eu besoin d’influences pour se renouveller.
                      Je te prédis que le premier succès d’un manga européen sonnera le glas d’une partie de notre culture BD.
                      Alors ces coups d’oeils dans le rétro au lieu de regarder vers l’horizon.

                      Répondre à ce message

                      • Répondu le 22 août 2009 à  20:35 :

                        oui, je suis d’accord avec cet état des lieux... donc ton intervention n’est pas stupide, mais bien maladroite, parce que peu explicite.

                        les commentaires précédents, pour moi, c’est "du patrimoine" ! Qui l’interdit ? dans un autre domaine, le cinéma américain et ses grosses productions torpille allègrement le cinéma français. est-il pour autant interdit d’évoquer avec une certaine nostalgie des productions françaises des années 40/50/60 ?
                        Ce n’est pas pour autant faire preuve d’aveuglement, c’est du PATRIMOINE !
                        Cordialemebnt néanmoins !
                        Thierry

                        Répondre à ce message

                        • Répondu par marcel le 23 août 2009 à  00:06 :

                          je ne voudrais pas avoir l’air d’insister pour avoir raison Cher Thierry,
                          mais je te le répète,
                          mon intervention n’est pas maladroite.
                          Lorsque je rédige un commentaire, je fais confiance aux lecteurs du forum, voilà tout.
                          Bon mais je t’avoue, à me relire, je trouve que je dresse un constat et que finalement c’est facile.
                          j’aimerais tant que la BD Européenne retrouve un nouveau souffle dans ce magma de publications,cette indigestion du tout publiable, on ne s’y retrouve plus.
                          Alors j’espère que des avis sincères comme les miens peuvent aussi participer à produire des solutions.

                          Répondre à ce message

                          • Répondu par Anne Deliege - Nondonfaz le 20 mai 2013 à  08:27 :

                            Josette Baujot - Nondonfaz etait la soeur de ma maman Louise Nondonfaz de Spa en Belgique.

                            Bien sur dans ma vie j’ai bien connu " Joske " = Joel Aazra ....!

                            Mes pensees vont ici a Koske, a mon cousin le Dr Michel Baujot et a toute sa famille.

                            Anne Deliege - Nondonfaz

                            Répondre à ce message

  • Décès de Josette Baujot
    18 août 2009 23:33, par filtam

    Bien triste nouvelle.

    Madame Josette Baujot était une très grande dame, sympathique, avec une grande ouverture d’esprit.
    Je l’ai très bien connue en Belgique. Alors que j’étais étudiant, elle s’était portée "garante" pour mon séjour dans ce pays. A l’Université de Louvain, Michel, son fils, et moi avons partagé le même appartement et somme restés en contact de nombreuses années.
    Adieu "La Mère Michel" !
    Mes condoléances à Michel, Amaranta et Betty.
    Mes condoléances à Jo Loeckx.

    Auguste Filip Tambwe

    Répondre à ce message

    • Répondu par Bira Dantas le 20 août 2009 à  20:52 :

      Je postée une homenage a Josette Baujot en moi blog :
      http://chargesbira.blogspot.com/
      Vous peux poster ici.
      Perdone moi, pour moi terrible francais !
      Salute du Brésil

      Voir en ligne : Josette Baujot

      Répondre à ce message

    • Répondu le 2 septembre 2009 à  12:28 :

      Merci mon cher Auguste…
      Envoie-moi ton adresse mail, voici la nouvelle adresse de Michel :<mbaujot@gmail.com>
      Amitiés !
      Jo LOECKX-AZARA : <takatazara@orange.fr>

      Répondre à ce message

    • Répondu par Phil le 15 octobre 2009 à  20:46 :

      A tous,

      Je suis journaliste britannique. J’essaie ecrire un article sur Mme. Baujot pour un journal britannique.

      Il me faut les details de sa famille — qui la survit ?

      Si quelqu’un peut m’aider .....

      Merci

      Répondre à ce message

  • Décès de Josette Baujot
    7 octobre 2009 17:55, par Bévé MOGAMBO

    Bonjour.
    Je suis un des dessinateurs du Fanzine MOGAMBO et nous avions rencontré JO-ËL AZARA et Josette lors d’une interview pour notre Fanzine.
    Cette femme nous avait tous marqué par sa gentillesse, sa simplicité et son attention envers les amateurs que nous sommes. Depuis, une amitié c’était installée entre nous et chaque salon de BD était un moment de complicité partagé.
    JÖ-EL AZARA, nous partageons la tristesse et sommes de tout coeur avec toi dans cette épreuve.
    Bévé de l’équipe MOGAMBO

    Répondre à ce message

    • Répondu par Azara le 3 novembre 2009 à  15:21 :

      Merci Bévé,
      Peut-être qu’on se verra à Colomiers…
      Amitié et Santé !
      JO-EL

      Répondre à ce message

  • Décès de Josette Baujot
    31 juillet 2013 18:29, par ISIS DENISE SANCHEZ

    bonjour,
    j’ai eu l’occasion de rencontrer Josette Baujot Compagne de Jo-El Azara, à l’exposition de 2007 à la Médiathéque de Seissan, dans le Gers. Je garde un souvenir d’une personne raffinée, douce, cultivée, créatrice, intéressante, douée mais aussi une femme de caractère... Enfin,Une femme extraordinaire. Je lui souhaite de reposer en paix au Paradis des Créateurs. Je viens d’apprendre la nouvelle car je vis en Angleterre et je souhaite mes condoléances à Jo-El Azara, homme très sensible et que j’ai apprécié pour ses encouragements dans ma fonction de bibliothécaire en tant que Assistante de conservation du Patrimoine de la médiathèque de Seissan. Merci et je vous embrasse.Isis Denise Sanchez

    Répondre à ce message