Interviews

  • 7 octobre 2016 1 commentaire

    Dans notre précédent article consacré à la rentrée littéraire de Casterman, nous n’avions pas caché notre déception à la lecture de « La Loterie ». Le dessin de Miles Hyman convenait toujours aussi bien aux décors des années 1950, mais le découpage nous avait déstabilisés, au point que nous nous demandions (...)