Albert Uderzo offre près de 130 planches originales à la Bibliothèque Nationale de France

7 avril 2011 12 commentaires

On l’apprend par une dépêche AFP, il l’avait promis, il l’a fait : Albert Uderzo a offert l’ensemble des planches des deux premiers albums, Astérix le gaulois et La Serpe d’or, de même que le dernier album de la série scénarisé par Goscinny, Astérix chez les Belges, soit un peu plus de 130 planches, à la BNF, préservant ainsi un patrimoine artistique de grande valeur.

Ces joyaux devraient montrés lors d’une exposition à la BNF en septembre 2013. L’institution pourrait acquérir d’autres planches, « un maximum », selon le dessinateur qui a néanmoins prévu d’en conserver deux pour chacun de ses petits-fils.

Une pierre de plus dans le jardin déjà bien garni de sa fille unique, Sylvie Uderzo, qui a entamé récemment une procédure de plainte « contre x » pour « abus de faiblesse » au détriment de ses parents ? Sans aucun doute.

DP

Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
12 Messages :
  • Les aventures d’Asterix le gaulois signées Goscinny&Uderzo sont totalement encrées dans l’ inconscient collectif français. Elles font bien sur partie de notre patrimoine culturel. Normal, qu’Uderzo souhaite léguer un maximum d’originaux à la BNF. Ainsi, tout le monde pourra en profiter. Uderzo parle de cet énorme legs depuis pas mal de temps. Il semble décidé à tenir parole.Tant mieux pour nous tous, et tant pis pour ses héritiers.

    Répondre à ce message

    • Répondu par TOTO le 7 avril 2011 à  15:49 :

      "encrées" joli

      mais c’est "ancrées"

      Répondre à ce message

      • Répondu le 7 avril 2011 à  17:34 :

        Oups, autant pour moi, ça m’apprendra à me relire. Mais bon, je trouve le lapsus plutôt joli.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 7 avril 2011 à  19:43 :

          On dit : "au temps pour moi"...

          Répondre à ce message

        • Répondu le 7 avril 2011 à  22:00 :

          Oups, autant pour moi

          Au temps pour moi. Pardon...

          Répondre à ce message

        • Répondu par Glotz le 7 avril 2011 à  22:15 :

          Quitte à être dans les corrections on écrit "au temps pour moi" :)

          Uderzo trouve là un moyen fort honorable de déshériter sa fille tout en assurant la sauvegarde de son œuvre. J’espère qu’il aura le temps de mener à bien son legs.

          Répondre à ce message

          • Répondu le 8 avril 2011 à  13:53 :

            un moyen fort honorable de déshériter sa fille

            Je ne vois pas où se cache l’honneur dans le fait de déshériter sa fille...

            Répondre à ce message

  • Un geste généreux, propice à redorer l’image ternie d’un dessinateur trop souvent (parfois malgré lui) à la une de l’actualité des "people". Question technique toutefois : s’agit-il d’un don ou d’une dation ? La nuance est importante pour apprécier la générosité du geste...

    Répondre à ce message

  • Merci ! Monsieur Uderzo.
    Un grand dessinateur.

    Répondre à ce message

    • Répondu par joel le 8 avril 2011 à  11:35 :

      Avec tout ca en sait on plus sur le futur scénariste car au dessin ce seront ces assistants qui assureront ? ou est ce que Uderzo va scénarisé encore le prochain ?

      Répondre à ce message

  • Un grand merci à Monsieur Albert UDERZO pour ce don à la grande BNF ! Il est rare en effet que des oeuvres d’une telle qualité viennent agrémenter notre oeil par des expos et autres manifestations !
    Plutôt que de finir dans des ventes spectaculaires, elles restent bien en place dans le patrimoine français, dont elles sont une belle composante !
    Et pourquoi parler de côté people concernant l’homme qui a bossé avec son ami René à faire vivre ces personnages pour le plaisir du plus grand nombre durant près de 20 ans ! Qui connaissait réellement son visage avant ces tristes affaires que les français aiment tant !? R
    evenons à l’oeuvre, à l’essentiel, MERCI ! Et pas de jalousies stupides, sans intérêt pour notre culture, ce n’est pas ces affaires qui resteront mais l’oeuvre !

    Répondre à ce message

    • Répondu par lk4605 le 25 juillet 2013 à  22:35 :

      ...pourquoi "desheriter sa fille"....???..il ny aura pas que les planches dans l’heritage...!!!!!

      Répondre à ce message