Nos dossiers

Angoulême 2013 : Face à la bronca des étudiants des Beaux-Arts, la Ville d’Angoulême reporte à plus tard le baptême de "L’Atelier Uderzo"

13 décembre 2012 30 Commentaires
🛒 Acheter

Cela une surprise pour Gérard Desaphy, l’adjoint à la culture du maire d’Angoulême : alors qu’avait été mise à l’ordre du jour du Conseil municipal la décision de baptiser l’École Européenne Supérieure de l’Image (ÉESI) du nom d’Uderzo, une délégation d’une vingtaine d’étudiants de l’école est venue marquer sa désapprobation « entre autre parce qu’il s’agit d’une école des beaux-arts et de la bande dessinée, pas seulement de la bande dessinée », nous raconte La Charente Libre.

Du coup, dans un rétropédalage très dans l’air du temps, l’adjoint au maire a prudemment retiré cette décision de l’ordre du jour. « C’est prématuré, les discussions sont encore en cours », dit Desaphy au quotidien régional qui conclut que cette décision sera prise "plus tard".

Voire, Albert Uderzo est un homme fier et ce n’est pas le premier malentendu entre Angoulême et le grand homme : il avait dû attendre 2000 avant d’être distingué parmi les Grands Prix. À 85 ans, aura-t-il la patience d’attendre ?

Heureusement, la ministre de la culture Aurélie Filipetti a annoncé sa présence, le 31 janvier 2013, le premier jour de l’ouverture du Festival et a annoncé qu’elle y rencontrera Albert Uderzo.

On retrouve dans cette anecdote la défiance, sinon l’hostilité, d’une certaine catégorie de créateurs pour une forme de bande dessinée populaire qui serait incompatible, selon elle, avec une démarche artistique digne de ce nom.

DP

Angoulême 2013 : Face à la bronca des étudiants des Beaux-Arts, la Ville d'Angoulême reporte à plus tard le baptême de "L'Atelier Uderzo"
L’École Européenne Supérieure de l’Image (ÉESI) d’Angoulême
Photo : DR - Ville d’Angoulême

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


🛒 Acheter

Code EAN :

 
Participez à la discussion
30 Messages :
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD