Appel à témoins pour les 75 ans de Spirou

9 avril 2010 9 commentaires

Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, à qui l’on doit le passionnant Yvan Delporte. Réacteur en chef, lancent un appel à témoins dans le cadre du livre qu’ils sont en train de rédiger pour les 75 ans de Spirou. Vous possédez des photos, des témoignages rares, des documents historiques ? Rendez-vous sur le site Spirou Anthology où vous pourrez prendre contact avec les auteurs. Pas de panique, vous avez le temps de fouiller votre grenier, car Spirou n’aura 75 ans qu’en avril 2013.

MDS

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • Appel à témoins pour les 75 ans de Spirou
    10 avril 2010 06:40, par bertrand Pissavy-Yvernault

    Une petite précision : notre travail porte sur le personnage Spirou et non sur le journal. Hormis des photos, dessins et autres documents relatifs au groom, Nous recherchons aussi la famille de Jean DOISY (Georges Evrard de son vrai nom), créateur de Fantasio et premier rédac-chef du journal...Qui sait, un lecteur d’actuabd nous mettra peut-être sur une piste ?
    Bertrand Pissavy-Yvernault

    Répondre à ce message

    • Répondu par Benjamin Button le 10 avril 2010 à  09:57 :

      Drôle d’idée de séparer Spirou de son journal surtout que c’est son lieu de naissance et que son parcours est lié au journal et aux époques qu’il vivait.
      Spirou c’est aussi de nombreux culs de lampes, des couv du journal, de receuils.
      Bizarre

      Répondre à ce message

      • Répondu par hugues dayez le 12 avril 2010 à  13:02 :

        L’histoire du Journal de Spirou, vous pouvez la lire depuis deux ans dans le magazine : c’est une rubrique intitulée "Les aventures d’un journal", que j’ai le plaisir de rédiger chaque semaine et qui fera à terme, je l’espère, l’objet d’un livre richement illustré.

        Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle François le 10 avril 2010 à  11:28 :

      Je vous conseille la lecture du livre les Trésors de Spirou paru aux éditions de l’age d’Or, il comprend une foule de documents rares sur ce sujet.

      Répondre à ce message

    • Répondu par bertrand Pissavy-Yvernault le 21 juin 2010 à  14:28 :

      Du nouveau : Le site spirou anthology est devenu un blog. A cette adresse : http://blog.spirou.com/75ansdespirou/

      Répondre à ce message

      • Répondu par Krèstchan le 18 juillet 2010 à  12:10 :

        Bonjour à tous et toutes,
        Meilleurs voeux pour les projets concernant les 75 ans(j’en ai 54 et passionné de spirou depuis l’âge de 9 ans, et forcément collectionneur...)
        Peut-on espérer une belle intégrale de Rob-Vel, mais pas en (horrible) fac-similé comme "Spirou et l’aventure" dans les intégrales JIJE ?!
        Avec les moyens techniques actuels et votre potentiel de talentueux graphistes (et un zeste de photoshop...), vous pourriez nous sortir un fort beau gros volume de +- 300 pages, en format carré à l’ancienne. Puisque les planches parues à l’origine SONT carrées avec le magnifique bandeau titre, autant respecter le concept à l’ancienne, qu’en pensez-vous ? L’oeuvre de Rob-Vel, pleine de charme ET d’originalité, mérite au moins cela. Inutile de vous rappeler que Michel Deligne, avec beaucoup moins de moyens, à réaliser, voici 35 ans, un très beau (et unique) travail.
        Merci pour votre bonne attention à la présente et toute mon amitié.
        Krèstchan.

        Répondre à ce message

  • Appel à témoins pour les 75 ans de Spirou
    12 avril 2010 10:54, par Bertrand Pissavy-Yvernault

    Bien entendu, notre travail évoquera beaucoup le journal de Spirou. Le personnage et le journal son indissociables, c’est évident. Je voulais juste préciser qu’il s’agira d’une histoire du personnage Spirou et non d’une histoire du journal Spirou.
    B ;Pissavy-Yvernault

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 12 avril 2010 à  21:22 :

      Le personnage de Spirou fut une coquille vide habillée en rouge pendant des décennies : avec son superbe costume de groom d’hotel quatre ou cinq étoiles (heureusement que Robert Velter ne l’imagina pas controleur de train, cuisinier ou avocat !!), il arpentait le globe, passant pas mal de temps par ailleurs dans la belle campagne de Champignac (il n’avait même pas le temps de se changer pour partir en weekend !°). Un caractère positif, neutre et sans défaut : il aurait du se faire curé ! Pas de cigarettes, pas d’alcool, pas de petite copine, brrrr, quel ennui, cette vie ascétique !! si ses albums réservent une lecture distrayante, ce fut grâce à ses compagnons qui avaient plus de présence : Fantasio, Pacôme, le Marsu, les habitants de Champignac.

      Il ne faudra pas oublier de préciser que si ce personnage faisait vivre ses auteurs, il les rendait aussi malheureux. Donc le grand Jijé (créateur de Fantasio) n’y fait qu’un passage-éclair. Franquin donna une période sublime graphiquement, mais l’inspiration lui manquait pour le scénario alors que la lassitude et la dépression le guettaient. Greg livra les meilleurs textes de la série. Fournier releva le dur défi de lui succéder...avant d’aller voir ailleurs (dommage, ses dernières aventures sont particuliérement réussies !!). Passons sur l’intermède de Cauvin et Broca, trop indigent. Il reste la période des Tome et Janry, mais il s’agit d’un retour de qualité aux sources franquiniennes.

      Le poids d’une série régulière est trop lourd à porter, c’est pourquoi il faut donner leur chance aux albums hors-série, où des auteurs réputés peuvent donner une vision plus personnelle de cet univers contraignant. Il s’agit après tout du titre du dernier hebdo de BD survivant !! Un ou deux albums soignés par an peuvent encourager la perpétuation du mythe ! Spirou un jour, Spirou toujours !!

      Répondre à ce message

      • Répondu le 14 avril 2010 à  21:57 :

        Le personnage de Spirou fut une coquille vide habillée en rouge pendant des décennies /.../ Un caractère positif, neutre et sans défaut : il aurait du se faire curé !

        Spirou n’est pas Tintin ! il a plus de personnalité que ce que vous en dites. Je parle évidemment des albums de Franquin, que vous devriez peut-être relire. Votre description est une description qui colle à Tintin mais pas à Spirou.

        Répondre à ce message