Bo Doï #67 – Octobre 2003

19 octobre 2003 0 commentaire

Le nouveau Bo Doï offre sa couverture aux Schtroumpfs, à l’occasion de la parution d’une biographie consacrée à Peyo. De larges extraits du livre, écrit par Hugues Dayez (Le Duel Tintin / Spirou, La Nouvelle Bande Dessinée, Tintin et les héritiers) sont publiés dans le magazine. Ainsi, on en apprend beaucoup sur la genèse du dessin animé, et les relations entre Peyo et les studios Hanna Barbera… Frédéric Jannin, ami d’enfance du fils de Peyo, souligne « que cette expérience l’a amené à serrer la main du couple Reagan. C’était un signe de reconnaissance pour lui. Par contre Yvan Delporte (le bras droit de Peyo concernant les affaires audiovisuelles des Schtroumpfs) n’avait aucune envie de faire des courbettes devant ce président républicain, qu’il considérait comme un vieux réac’ ». Ce livre s’annonce déjà comme l’un des événements de ces prochains mois.

Jean-Pierre Fuéri a rencontré Philippe Geluck à l’occasion de l’exposition à l’école des Beaux-Art. Anne Sibran explique plus loin les raisons de l’adaptation de son roman Bleu Figuier en BD par son compagnon Didier Tronchet (Là-Bas).

Enfin, un important dossier est consacré à l’univers de Donjon, avec des interviews de Sfar, Blain, Yoann, Blanquet, Andréas, Blutch et Nine. Trondheim, quant à lui, a sans doute refusé, comme à son habitude, de répondre aux questions de la rédaction de Bo Doï…

Au rayon des prépublications : Sambre #5, le Tueur #5 et enfin l’excellent Cotton Kid #6.

NA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?