Choses vues à la Japan Expo et à la Comic Con’ (4)

2 juillet 2011 1 commentaire

D’autres clichés de la deuxième journée, avant le rush final de samedi et dimanche.

Choses vues à la Japan Expo et à la Comic Con' (4)

Dans les allées de la Japan Expo, Christophe Arleston, pilier du catalogue Soleil (Lanfeust de Troy, Trolls de Troy, etc.) dont les éditions Delcourt ont récemment pris le contrôle discute (dis donc, sérieusement !) avec Guy Delcourt.

Pour le moment, aucun changement notable n’est prévu dans la maison où tout reste en place comme avant. « Tonkam a été acquis il y a six ans et il n’y a pas eu de modification notable dans la structure » nous fait-on remarquer.

Le Comic Con’ a eu droit à la visite du réalisateur Gérard Krawczyk (L’été en pente douce, Je Hais les acteurs, L’auberge rouge, Fanfan la tulipe, mais aussi une poignée de Taxi ou Wasabi produits par Luc Besson) venu débattre sur la question de savoir si la BD et le cinéma étaient des amis ou des ennemis.

Dans une rencontre organisée par Didier Pasamonik d’ActuaBD.com, il dialoguait avec Philippe Guedj, journaliste pour VSD et Notwatch.net, spécialiste de la télé et du cinéma et auteur d’un ouvrage sur les comics.

Gérard Krawczyk qui a tenté au début de sa carrière de faire une adaptation de Superdupont, développant un scénario avec Gotlib et Lob, a déployé un vibrant hommage en faveur de la collaboration entre le 7e et le 9e Art, signalant que la BD avait énormément apporté au cinéma en lui proposant des angles de vue ou des sujets qu’il n’aurait jamais pu générer seul.

Philippe Guedj renchérit : « Les bonds de Spider-Man, impossibles à réaliser au cinéma, ont obligé l’industrie à trouver des solutions pour cela. » BD & Cinéma sont donc définitivement amis, conclut-il.

Un débat passionnant, en dépit de conditions techniques assez limites.

Japan Expo : spectacle de danse contemporaine. Le seau symbolise le comportement des autorités japonaises pendant la crise de Fukushima.

Japan Expo. Dans la Artists Valley, faites faire votre portrait par un artisan mangaka. C’est souvent meilleur et bien moins cher que sur la Place du Tertre !

Japan Expo. Mesdemoiselles, connaissez-vous le "Nail Art" ? C’est l’art de décorer les ongles. Sur cette photo, quelques exemples de créations japonaises. Après, pour les porter, il faut assumer...

« Le petit Zetman est attendu par sa maman au poste de contrôle... Le petit Zetman... »

Love & Rockets à la Japan Expo

La mode des "Free Hughs" (câlins gratuits) est toujours de vigueur. Ami internaute, à la Japon Expo, vous pouvez même étreindre un pixel !

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :