Comment les mangakas japonais se sont-ils emparés de l’histoire de la Shoah ?

22 janvier 2017 0 commentaire

Avec L’Histoire des 3 Adolf d’Osamu Tezuka, Hitler de Shigeru Mizuki, et Mein Kampf de Kadokawa Shoten, les mangakas se sont emparés du thème de la Shoah.

De quelle manière ce sujet « exotique » est-il abordé dans la première industrie de bande dessinée au monde, et avec quelle perspective, alors que l’Allemagne était l’alliée du Japon pendant la Seconde Guerre mondiale ?

En présence de Vincent Bourgeau, et Alain Lewkowicz, auteurs d’Anne Frank au pays du manga, une formidable enquête sur l’autrice du Journal devenue une icône très suspecte au ¨pays du Soleil Levant, Yayo Okano, professeur à l’université Doshisha, et Didier Pasamonik, commissaire de l’exposition, préfacier de L’Histoire des 3 Adolf chez Tonkam/Delcourt.

Animée par Laurent Melikian, journaliste.

En partenariat avec ARTE.

Tarifs : 5€/3€

MÉMORIAL DE LA SHOAH
17, rue Geoffroy-l’Asnier
75004 Paris
Tél. : 01 42 77 44 72
Fax : 01 53 01 17 44
Ouverture tous les jours sauf le samedi
de 10h à 18h
et le jeudi jusqu’à 22h
Entrée libre
Métro Saint-Paul ou Hôtel-de-Ville
#ExpoShoahBD
www.memorialdelashoah.org

http://expo-bd.memorialdelashoah.org/

L’expo "Shoah et bande dessinée" sur le site du Mémorial de la Shoah

Commander le catalogue de l’exposition "Shoah et bande dessinée - L’Image au service de la mémoire" (Dirigé par Didier Pasamonik et Joël Kotek, Denoël Graphic) chez Amazon ou à la FNAC

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?