Décès de Iepe Rubingh, créateur du Chess boxing

16 mai 2020 0 commentaire

DISPARITION. Iepe Rubingh, ce nom vous est sans doute inconnu. Artiste néerlandais, il n’a jamais publié de bande dessinée. Ce performer remuant engendrait des embouteillages monstres en bloquant les carrefours des grandes villes, ce qui lui valut de séjourner pendant dix jours en prison à Tokyo. En signant ses oeuvres du pseudonyme The Joker, il affirmait déjà son lien avec le 9ème art.

Ce lien s’affirme en 2003, lorsqu’iul s’inspire de l’album Froid Équateur d’Enki Bilal pour créer le Chess boxing, une compétition sportive alternant combat aux poings et jeu sur l’échiquier tel qu’esquissé dans le troisième volet de la Trilogie Nikopol. Une discipline dont il fut aussi un des premiers compétiteurs. Depuis, le Chess boxing est un sport reconnu, comptant clubs et fédérations sur plusieurs continents. Actuabd s’en était fait l’écho

Décès de Iepe Rubingh, créateur du Chess boxing
Photo © Cyril Cavalié

Cyril Cavalié -photographe et également promoteur du premier combat de Chess boxing en France- nous a averti de la disparition de Iepe Rubingh le 8 mai 2020 des suites d’une crise cardiaque, selon ses proches. Actuabd.com, salue l’artiste et le sportif qui a su porter l’imaginaire de la bande dessinée au-delà de ses cases.

LM

Enki Bilal et Iepe Rubingh
© Cyril Cavalié

© Casterman / Bilal

Voir en ligne : Le site de la fédération internationale de Chess boxing

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?