Décès de Luisa Mandelli, la "Valentina" de Crepax

4 novembre 2020 1 commentaire

MUSE. Luisa Mandelli a succombé des complications de la Covid ce mardi 3 novembre à l’âge de 82 ans. Elle rejoint ainsi son mari, le dessinateur Guido Crepax, décédé en 2003. Elle a été l’inspiratrice du célèbre personnage qui a fait la renommée de son époux : Valentina.

Avec sa coupe au bol couleur noir corbeau et ses airs de garçonne à la Louise Brooks, elle avait animé, élégante et sensuelle, toute l’œuvre de Crepax depuis sa première apparition en 1965 dans le N°2 de la revue Linus jusqu’au N° 118 de la revue Corto Maltese en 1993.

Mariée à Crepax depuis environ 40 ans, Mandelli contribua aux processus créatifs de son mari, ses rêves inspirant les aventures de l’héroïne. Elle créa pour lui « la langue des Enfers », l’idiome des mystérieux ennemis de Valentina, inspiré de ses études de littérature germanique. Icône éternelle.

KL

Décès de Luisa Mandelli, la "Valentina" de Crepax
Luisa Mandelli et Valentina
Photo : DR

Voir en ligne : Source : Fumettologica

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Décès de Luisa Mandelli, la "Valentina" de Crepax
    5 novembre 2020 11:08, par CLAUDE

    Luisa Mandelli a en effet largement contribué aux processus de création de son mari mais elle n’a pas pour autant été l’inspiratrice de Valentina.
    Le personnage imaginé par Crepax est totalement calqué tant physiquement que psychologiquement sur l’actrice Louise Brooks. L’abondante correspondance qu’il a partagé avec l’actrice est là aussi pour le prouver. Antonio le fils ainé des époux Crepax nous l’a également confirmé lors de l’exposition des oeuvres de son père à la Galerie Martel Ce n’est pas un hasard si la Louise Brookszovic de Hugo Pratt dans Fable de Venise puis dans Tango est la grand-mère de Valentina et la mère de Maria qui rencontre Corto dans Anthropology de Guido Crepax (non publié en France)

    Répondre à ce message