Décès de Raphaël Carlo Marcello

16 janvier 2008 8 commentaires

Raphaël Marcello, dessinateur du Cavalier Inconnu, de Docteur Justice, Taranis, Cristal et autre, est décédé le 23 décembre dernier. Il était né le 16 novembre 1929 à Vintimille en Italie.

Il alliait une maîtrise du dessin réaliste à une rapidité d’exécution exceptionnelle qui en faisait un grand dessinateur populaire par excellence. Ses séries furent nombreuses et connurent pour certaines une très large audience.

Décès de Raphaël Carlo Marcello

Engagé par la Sagedition, il débuta en 1948 à Paris où il monte s’installer, avec les séries Loana princesse de la jungle (1948-1950) et Nick Silver (1948-1950). Son graphisme est alors très inspiré de celui de Milton Caniff dont il a découvert les bandes après la guerre en Italie.

Il rejoint l’agence Opera Mundi en 1950 pour laquelle il fournit pour la grande presse des adaptations littéraires en comic-strips telles que Ben Hur (1951-1952), Roger la honte (1953), Le roman de Paris (1954), Jane Eyre (1954-1955), Jenny l’ouvrière (1955-1956), Les remords d’un ange (1955-1956), La faute de Jeannine (1956-1957), A la Découverte du Monde, La duchesse de Chevreuse ou encore La Bible. Son travail pour la presse quotidienne se poursuivra parallèlement avec l’agence Mondial Presse à partir de 1956 avec d’autres adaptations d’oeuvres littéraires telles que D’amour et de gloire (1957), Valentine (1958-1959), La chartreuse de Parme (1959-1960), L’oncle Bernac (vers 1960), L’orfèvre du Roi (vers 1962), Vacances romaines (vers 1963), Le Capitaine Fracasse (1964), Anna et le roi de Siam (1964-1965), La rabouilleuse (1965-1966), Le rouge et le noir (1966), Médecin de campagne (1970), etc. (La liste des séries citées ci-dessus est non exhaustive… « On dénombre pas moins de 25 séries horizontales, dépassant pour la plupart les 300 bandes. » [1])

De 1955 à 1970, il anime la série Le Cavalier Inconnu dans le Petit format Pépito.

Son travail parait également dans : Bugs Bunny (avec Bob et Franck - 1956), Lisette, Monty (avec Canadian Boy - 1959-1960), Mireille (avec Mylène, Danseuse Étoile), L’Intrépide/Hurrah (avec Le Diamant Noir), Rin Tin Tin (avec la série éponyme - 1961), Lisette, Line, etc.

Docteur Justice
Jean Ollivier / Raphaël Marcello

Il rejoint le magazine Pif Gadget en 1970 dans lequel il va dessiner le célèbre Docteur Justice sur des scénarii de Jean Ollivier. Egalement, Amicalement Vôtre (1975-1978), d’après la série tv, adapté par Victor Mora ; Taranis fils de la Gaule scénarisé par Jean Ollivier puis Victor Mora ; Tarao (1982-1986) sur des textes de Roger Lécureux ; ou encore une adaptation de La Guerre du Feu (1982) d’après J.H. Rosny Ainé.

De 1973 à 1979, Marcello dessine John Parade, Patrouilleur de l’Espace sur des scénarii de Raymond Maric dans Le Journal des Pieds Nickelés puis Trio.

Il collabore de 1976 à 1985, notamment avec le scénariste Jean Ollivier, aux séries de chez Larousse : L’Histoire de France en Bande Dessinée, La Découverte du Monde, L’Histoire du Far-West, Découvrir la Bible.

Il est présent également dans Le Journal de Mickey avec Le Regard du Tigre, Zorro et Le Club des Cinq.

Avec son ami Ramond Maric, il produit pour le journal Spirou, de 1981 à 1988, les séries Cristal et Voulez-vous de nos nouvelles.

En 1987 et 1988, pour Le Lombard, il réalise deux albums de Wayne Thunder.

En 1988, il dessine pour Hachette un album touchant sur Michael Jackson, Michael Jackson Story, (alors en pleine gloire).

Pour Albin Michel, il réalise les albums : L’Epopée du Paris-Saint-Germain (1987), La nuit barbare avec son complice Jean Ollivier (1988 – pré-publié dans L’écho des savanes) et Amok.

Enfin, il retourne en Italie à Vintimille, sa ville de naissance, en 1991 où il commence une collaboration fructueuse avec le magazine Il Giornalino et l’éditeur Bonelli pour des épisodes des séries à succès : Tex Willer et Zagor !

C’est un des maîtres de la bande dessinée populaire européenne qui nous a quitté ; tous ses lecteurs se souviendront longtemps de lui…

Zorro
(c) Hachette

Pages web à visiter : Le blog de Kastet , Forum de Nous les Vaillants

FB

[1Cf. Catalogue encyclopédique des bandes horizontales françaises dans la presse adultes de 1946 à 1975 de Lariflette à Janique Aimée.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
8 Messages :
  • Décès de Raphaël Carlo Marcello
    16 janvier 2008 01:22, par Anung

    Encore une part de mon enfance qui s’envole... comme pour beaucoup j’imagine et sur plusieurs générations... je me sens triste.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 19 janvier 2008 à  13:03 :

      Il alliait la quantité et la qualité ;il fut certainement l’un des auteurs les plus productifs de la bande dessinée ; Hélas les jeunes ne le connaissent pas ;il a fait la quasi totalité de sa carrière en travaillant poud les journeaux,chose qui n’existe plus aujourd’hui.
      Effectivement çà fait beaucoup de peine à ceux de ma génération...on peut aussi songer à Bottaro parti il y a peu !

      Répondre à ce message

      • Répondu par Jocelyn Jalette le 19 janvier 2008 à  18:24 :

        Je suis un admirateur inconditionnel de DOCTEUR JUSTICE, alors le décès de Marcello m’a atterré ! Je souhaite que le magazine Pif-gadget puisse un jour régler les problèmes des droits sur ce personnage. C’est le plus grand hommage que l’on puisse faire à ce créateur : que sa créature lui survive pour que lui ne tombe pas dans l’oubli. J’attends toujours avec impatience le tome 2 de l’intégrale de Doc Justice chez Toth pour compléter ma collection de ses aventures et savourer le trait si précis et efficace de Marcello. Snif ! un autre grand disparu...

        Répondre à ce message

  • Décès de Raphaël Carlo Marcello
    16 janvier 2008 18:25, par stan prozak

    un petit tour aussi sur
    htpp ://stanprozak.blogspot.com
    ou sur le forum consacré aux petits formats http://pimpf.org
    pour partager notre tristesse après la disparition de ce géant de la bd populaire qui est mort comme il a vécu, ignoré du grand public qui pourtant a du difficilement passer à côté de Rintintin ou de Doc Justice

    Voir en ligne : http://stanprozak.blogspot.com

    Répondre à ce message

  • Décès de Raphaël Carlo Marcello
    17 janvier 2008 20:19, par Jeanjean

    Je suis profondément triste de sa disparition. Et je le suis encore plus quand je vois que le journal Spirou n’en a même pas parlé alors qu’il était l’auteur de Cristal, mais aussi de multiples récits courts dans le beau journal de Spirou. Un grand dessinateur et un grand talent.

    J. J.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Nicolas Anspach le 17 janvier 2008 à  21:24 :

      D’après mes souvenirs (mais je peux me tromper), le journal de Spirou est bouclé entre quatre et six semaines avant la date du jour. Il est donc logique qu’ils n’en aient pas encore parlé, s’ils n’ont pas eu vent de l’information.
      Bien à vous,

      Nicolas Anspach

      Répondre à ce message

    • Répondu par will. le 8 juin 2008 à  12:21 :

      c’est scandaleux que la mort de si grand graphistes passent innapercut et je ne parle pas de poivet ou de forest quasi ignore des editeurs des commerciaux qui ne veulent que faire du fric la bd est morte il ny a plus d’auteurs ni de grand graphistes qui ne dessinaient que pour l’amour du dessin je redoute la disparition de giraud gillon meziere uderzo que restera il ?RIEN !aucun auteurs actuel est en mesure de leurs succede...la bd est sur le declin.

      Voir en ligne : deces de carlo marcello

      Répondre à ce message

  • Décès de Raphaël Carlo Marcello
    18 février 2008 03:44

    J’apprends la nouvelle à l’instant. C’est avec beaucoup de tristesse que je réagis. Merci M. Marcello pour ces beaux moments passés à lire Dr. Justaice et Taranis, en lisant Pif, il y a longtemps. En espérant que l’on réédite vos merveilles pour le bonheur de d’autres générations.

    Répondre à ce message