Décès du dessinateur et réalisateur de dessins animés Patrick Cohen

23 août 2020 1 commentaire Actualité
🛒 Acheter

DISPARITION. Nous apprenons avec tristesse le décès samedi 22 août 2020 du dessinateur et de l’animateur de dessins animés Patrick Cohen, à l’âge de 67 ans. Il était un des référents français de l’univers Disney et l’un des fondateurs des Studios Idéfix, l’un des premiers studios de dessins animés français fondé par René Goscinny et Albert Uderzo.

C’était un grand échalas, sympathique figure du quartier de Belleville à Paris, amoureux du dessin et de l’animation, en particulier de Walt Disney dont il était un des dessinateurs français référents, œuvrant notamment pour le design du merchandising. Il vient de décéder à l’âge de 67 ans.

Patrick Cohen était né le 14 mai 1953 à Paris. C’est en voyant le Pinocchio de Walt Disney à l’écran qu’il découvre la magie du dessin animé. Il se met à recopier consciencieusement ses dessins et compulse avec passion un livre offert à sa sœur : L’Art du dessin animé de Bob Thomas.

Après avoir été viré de l’école, il est recruté, sur petite annonce en 1969, par le studio Jean Image, le créateur de Picolo et de Kiri le clown, qui prépare alors son troisième long-métrage, Aladin et la lampe merveilleuse. Il a alors 16 ans.

Comme intervalliste, mais aussi comme jeunot à tout faire, il oeuvre jusqu’en 1971, date à laquelle, la société de Jean Image ne lui offrant aucune perspective, il quitte la boîte.

Multipliant les petits boulots comme assistant pour Roger Mas, le dessinateur de Pif le Chien et de Pifou, gardien auxiliaire aux Archives nationales ou pancartiste au BHV, il entend parler de la création d’un nouveau studio, une tentative de créer un « Hollywood à la française » par les créateurs d’Astérix.

Il se rend à la réunion de recrutement où René Goscinny et d’Albert Uderzo sont présents. Il est engagé pour rejoindre l’aventure. Il intervient notamment sur Les Douze Travaux d’Astérix (1976) et sur La Ballade des Dalton (1978) produits par le studio jusqu’à sa fermeture après la mort de Goscinny en 1977.

Décès du dessinateur et réalisateur de dessins animés Patrick Cohen
En 1974, il travaille pour les Studios Idéfix
© Albert-René, Goscinny, Uderzo.
Les mémoires de Patrick Cohen dans les Studios Idéfix. (Ed. Tartamundo)

On retrouve Patrick Cohen travaillant pour le dessinateur belge Picha sur Le Chaînon manquant (1979). Suit une période intense où il collabore à une multitude de films publicitaires notamment pour Cartoon Farm ou pour les frères Brizzi (Yoplait). Puis à nouveau au générique aux côtés de Picha sur Big Bang (1987), enfin comme chef animateur série Babar pour les studios Ellipse (1989-2000) et d’autres séries d’animations pour la TV comme Sharky & George ou Lulu Vroumette.

"Le Chaînon manquant" de Picha.

De 1991 à 2004, il est Artist senior de la Walt Disney Company pour le Merchandising. En 2005, il revient à l’animation en travaillant sur le Persepolis de Marjane Satrapi & Vincent Paronnaud (alias Winshluss) avec il collabore également sur Il était une fois l’huile (2010).

Depuis 2013, il travaillait à des travaux personnels, faisant du théâtre amateur ou des bandes dessinées, dont Le Journal d’un animateur aux Studios Idéfix (2018, Tartamundo).

Une carrière bien remplie. So long, Patrick.

DP

Patrick Cohen, de Jean Image à Majane Satrapi.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
Newsletter ActuaBD