Didier Pasamonik parle d’Henri Vernes et de Bob Morane sur TV5 Monde

28 juillet 2021 4 commentaires Actualité
Bob Morane ✍ Henri Vernes 🛒 Acheter

REQUIEM. Invité hier sur le plateau de la chaîne TV5 Monde, Didier Pasamonik, directeur de la rédaction d’ActuaBD, revient sur le parcours de l’auteur de Bob Morane. Un moment de nostalgie et d’hommage à un géant de la culture populaire.

Bob Morane est un aventurier intrépide comme on n’en fait plus. Ses relations platoniques avec la gent féminine, ses manières paternalistes et l’ambiance délicieusement surannée de ses aventures s’ancrent dans un univers bâti sur soixante années, fort de 230 romans, d’une trentaine de nouvelles et de 85 albums, sans compter toutes les rééditions et intégrales.

C’est à ce patrimoine herculéen, qui a inspiré la chanson L’Aventurier d’Indochine sortie en 1982, que Didier Pasamonik a tenté de rendre grâce.

AD

Didier Pasamonik parle d'Henri Vernes et de Bob Morane sur TV5 Monde

VOIR LA VIDÉO

Voir en ligne : LIRE L’HOMMAGE D’ACTUABD À HENRI VERNES

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Il me semble que le Cycle d’Ananké (bien que signé Henri Vernes) a été écrit par Philippe Vandooren, j’avais eu l’occasion d’en parler avec lui.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 28 juillet à  17:53 :

      Franchement, on ne connaîtra probablement jamais la nature exacte de la collaboration entre les deux. HV fournissait il un synopsis détaillé à Vandooren ? un chemin de fer des chapitres ? HV réécrivait il derrière ? Nul ne le sait.
      L’important est que le cela se sache que Vandooren est intervenu sur ces romans.

      Répondre à ce message

    • Répondu par jpa le 29 juillet à  08:07 :

      Philippe Vandooren "signait" les Bob Morane qu’il écrivait en y introduisant des personnages dont le nom était un anagramme du sien ( par exemple le comte Vorodane)

      Répondre à ce message

  • J’ai l’impression qu’Henri Vernes s’amusait de son côté mystificateur. Le quotidien belge la DH a complié des interviews dans un papier qui est passé le lendemain de son décès.
    Extrait :
    Henri Vernes : « À un certain moment de ma vie, j’ai décidé de raconter n’importe quoi en interview ! (éclat de rire) À vous de faire la part du vrai et du faux. »

    Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD