Actualité

Elon Musk/Manara : à qui profite l’affaire ?

22 novembre 2022 Commenter
✏️ Milo Manara Etats-Unis Italie 🛒 Acheter

OEIL POUR OEIL. Après l’utilisation, par Elon Musk, d’un de ses dessins dans un mème provoquant Donald Trump, Milo Manara sonne la charge aujourd’hui sur ses propres réseaux.

Elon Musk/Manara : à qui profite l'affaire ?
Le portfolio d’origine : des Fables de La Fontaine que l’on n’apprenait pas en classe...
© Collector BD

L’illustration de Milo Manara issue du portfolio Le Favole libertine (Fables libertines), de Jean de La Fontaine, s’est vue maintes fois détournée sur les réseaux sociaux. Mais sa publication par l’homme le plus riche du monde qui vient de racheter Twitter pour 44 milliards de dollars et ses millions de followers ont jeté un éclairage cru sur l’oeuvre du grand dessinateur italien.

Comme on sait, Donald Trump, à de nouveau voix au chapitre sur la plateforme au petit oiseau bleu. Attendait-il que Trump se déchaîne à nouveau avec une bordée de tweets ravageurs ? Ce dernier n’en fait rien. Sans doute parce que ayant lancé son propre réseau social, Truth, un concurrent qui a fait mettre au pot des capitalistes qui ne rigolent pas, Trump a ses propres oeuvres.

Dès lors, vengeance ? calcul ?, le nouveau propriétaire de Twitter a décidé de provoquer l’ancien président républicain avec ce dessin. Alors que Trump, sort moins raffermi que prévu des élections de mi-mandat aux USA, et semble même en disgrâce au sein de son parti politique en raison de la montée en puissance du gouverneur de Floride Ron DeSantis, grand vainqueur dans son état, en route pour devenir lui aussi candidat à la Maison Blanche.

Du pareil au mème... L’icône de Manara courait sur la toile depuis longtemps.

Et Milo Manara dans tout ça ?

L’artiste italien a répondu au fondateur de Space X par un post plein d’autodérision en prenant le rôle du maître d’école punissant l’enfant désobéissant. Tout en ironie, il le menace de récupérer via les tribunaux les sommes qu’Elon Musk a gagnées en montant ce coup jusqu’à un montant de 44 milliards US$, histoire de racheter Twitter pour en faire un meilleur usage...

En réalité, il semble bien que le maître italien est plutôt absorbé par la sortie de ses mémoires, Grandeur nature qui sort chez Glénat le 7 décembre prochain et son adaptation du Nom de la rose d’Umberto Eco à paraître en 2023.

KN

Les Mémoires de Manara : "Grandeur nature" à paraître chez Glénat.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


🛒 Acheter

Code EAN : 9782344051726

 
Participez à la discussion
1 Message :
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD