Goscinny vandalisé à Cannes

15 août 2020 0 commentaire

VANDALISME. C’est un peu le Spirou d’Angoulême qui se répète. À Cannes, ville où René Goscinny passait ses vacances, la municipalité avait installé une œuvre du sculpteur contemporain Robert Combaz représentant le mot « scénario ». Elle a été arrachée de son socle.

Selon Nice-Matin, c’est une bande de jeunes qui a fait le coup.

Les amateurs de BD connaissent bien l’œuvre : c’est sa réplique en petit format que reçoit chaque année le récipiendaire du Prix Goscinny, une sculpture qui écrit en 3D le vocable « scénario », maître-mot de la carrière du créateur d’Astérix.

Goscinny vandalisé à Cannes
L’oeuvre de Combaz (ici tenue par Emmanuel Guibert en 2017) est le trophée du Prix Goscinny.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Pur vandalisme ou vol ciblé au profit d’un amateur ? Pour l’instant, nul ne sait. Les petits sacripants responsables de ce vol savent-ils que s’ils écrivent un bon scénario ils sont susceptibles d’en recevoir un exemplaire gratos ?

Il y a encore du chemin : pour le moment, leur script est lamentable.

DP

Photo DR

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?