Greenpeace / Glénat : un album pour le climat

2 mai 2005 0 commentaire Albums

Greenpeace a mobilisé une centaine d’artistes pour réaliser un album de sensibilisation au réchauffement climatique. Parmi eux, un certain nombre de dessinateurs, comme Philippe Geluck et André Juillard. Et d’autres artistes issus de l’industrie cinématographique ou musicale : Victoria Abril, Manu Chao ou encore Lambert Wilson

Au total, 120 artistes, dessinateurs, scénaristes ont répondu « présent » au projet de Greenpeace. Un ouvrage dont l’ambition est « que le réchauffement de la planète ne soit plus une fatalité » et qui veut faire comprendre « qu’il n’est jamais trop tard pour agir vers un avenir ».

Greenpeace / Glénat : un album pour le climat

« Il s’agit du péril le plus grave auquel l’humanité ait jamais été confrontée », rappelle Laetitia de Maerez, chargée de campagne Climat chez Greenpeace. « Nous sommes face à un phénomène global, multiple, difficile à appréhender et qui ne se révèle aux scientifiques qu’au fur et à mesure des progrès des instruments de calcul et d’observation. »

Tour à tour inquiétants, amusants ou instructifs, les dessins racontent les différents aspects de ce que l’enfer du réchauffement climatique peut être ou peut devenir. Si les artistes ont été totalement libres de faire passer leur propre message, ils ont en revanche été largement abreuvés d’informations par Greenpeace.

DT

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.