Japan Expo 2014 – le stand Glénat se rhabille en déshabillant ses icones

4 juillet 2014 3 commentaires

L’an dernier déjà, nous le racontions, Stéphane Ferrand se languissait d’une refonte du stand Glénat pour Japan Expo. Las ! Le stand lui-même ne semble pas avoir véritablement fait peau neuve mais un nouvel habillage orne ses façades.

Le grand côté du stand, donnant sur l’allée centrale de Japan Expo, rend cette année encore hommage à One Piece en arborant une illustration couleur parmi les plus belles réalisées par Eiichiro Oda. Si l’année dernière célébrait le passage dans le Nouveau Monde des pirates les plus célèbres du manga, en 2014, l’image choisie, illustrant originellement le chapitre 612, fait partie de la série animalière du mangaka, et présente l’équipage face à de colorés requins.

L’aventure et le merveilleux de cette image illustrent parfaitement l’esprit One Piece. Mais un détail de cette planche couleur l’a rendue particulièrement célèbre parmi les communautés de fans. Un détail graphique, un peu grivois...

Japan Expo 2014 – le stand Glénat se rhabille en déshabillant ses icones
Illustration du chapitre 612 de One Piece à partir de laquelle le panneau du stand fut réalisé

Non ? Vous ne voyez pas ? Jetez un œil au médaillon de cette brève. Ne voyez-vous comment une partie de l’anatomie d’une des héroïnes se trouve comme révélée par une autre partie de l’anatomie de l’autre héroïne à laquelle se trouve adossée ? Toujours pas ?

Alors c’est nous qui avons, sans doute, l’esprit mal tourné. Mais on suspecte fortement Eiichiro Oda de l’avoir également et on se plait à croire que cela aussi fait partie de l’esprit One Piece. Surtout, on se demande si, chez Glénat, cet immense clin d’œil, exposé grandeur nature au yeux de tous, fut mis en place en connaissance de cause ou de manière tout à fait candide. Aux innocents les mains pleines ?

AP

Vue d’ensemble de l’immense panneau du stand Glénat
le détail en question où le postérieur de Nami se confond avec le décolleté de Robin

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Japan Expo 2014 – le stand Glénat se rhabille en déshabillant ses icones
    6 juillet 2014 13:10, par François E.

    mouais ,très artistique effectivement le derrière qui se confond avec le nichon... et très inspiré actuabd
    n’oubliez pas d’ouvrir votre parachute

    Répondre à ce message

    • Répondu par Aurélien PIGEAT le 6 juillet 2014 à  19:28 :

      Si l’on se retrouve sur le même vol qu’Oda ou que Glénat, ça devrait aller alors !

      Répondre à ce message

    • Répondu par PLZ le 9 août 2014 à  01:50 :

      Et si c’était fait par un auteur de franco-belge, ou un peintre..., est-ce que ce ne serait pas considéré comme de l’art ?

      D’une manière générale, les filles dénudées, c’est du vu, revu, et surexploité, mais si efficace pour attirer le chaland ! Et ça marche dans toutes les disciplines "artistiques", "culturelles" ou de divertissement, et ce, depuis la nuit des temps.

      Répondre à ce message