"La Frontière de la nuit", 23e tome de Largo Winch : une couverture en apesanteur

15 juillet 2021 3 commentaires Actualité
Classification : tout public

TROUBLANT. « La Frontière de la nuit » est le titre du prochain album de Largo Winch. On ne dirait pas comme cela mais c’est une référence à la ligne qui sépare l’atmosphère terrestre de l’espace. Écrit par Éric Giacometti, qui a pris la succession de Van Hamme en 2016, et dessiné par Philippe Francq, ce 23e tome des aventures du milliardaire philanthrope entre en résonance avec une certaine course spatiale que nous vivons aujourd’hui. Le scénariste en parle sur sa page Facebook.

La compétition entre milliardaires pour conquérir les astres – comme celle entre Jeff Bezos et Richard Branson à tout hasard – est en plein dans l’actualité. Or, justement, le prochain album de Largo Winch, La Frontière de la nuit, à paraître le 5 novembre 2021, s’accroche à ce sujet. En effet, notre milliardaire beau gosse flirteur et justicier devait précisément s’envoler pour l’espace dans ce 23e volume comme en témoigne la couverture très stylisée de Philippe Francq. Mais qu’en est-il du pitch ?

Giacometti nous le révèle : « En visite incognito dans une mine d’étain en Indonésie, Largo Winch découvre avec stupeur que l’une de ses propres filiales emploie des enfants pour fournir des composants essentiels à nos smartphones. Une découverte qui encourage le milliardaire à faire évoluer le groupe W vers une économie plus éthique et plus verte, sans négliger toutefois les technologies de pointe, en particulier les marchés spatiaux, qu’il s’agisse de satellites ou du nettoyage de déchets en orbite. Largo Winch va ainsi croiser la route de Jarod et Demetria Manskind, jeunes et géniaux entrepreneurs aux mœurs et aux idées détonantes, qui ne manquent pas une occasion de le railler dans les médias. Une rencontre qui sera le prélude à de gros ennuis, dont un vol spatial qui pourrait bien très mal tourner… Car dans l’ombre œuvrent de mystérieux tueurs aux motivations incertaines. Le monde de l’économie change. Mais pas la façon qu’ont certains criminels de faire du business… »

Ça donne envie !

AD

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :