La Maison close de Ruppert & Mulot

25 janvier 2010 3 commentaires

À l’invitation de Dupuy et Berberian, le duo Ruppert & Mulot [1] avait réalisé dans le cadre de la 34e édition du Festival d’Angoulême une maison close virtuelle et avait convié des auteurs à des joutes graphiques où chaque auteur met en scène son propre personnage.

Après une version en ligne à suivre sur le site du Festival, voici La Maison close sous forme de livre sous le label Shampooing chez Delcourt.

LB

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

La Maison close de Ruppert & Mulot

[1Panier de singe chez L’Association

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • La Maison close de Ruppert & Mulot
    25 janvier 2010 12:17

    Un gros bouquin très cher (35euros il me semble), surtout rempli avec des copié/collé. Pourquoi se croire obligé d’imprimer (à prix d’or) tous ces trucs fait pour le web (et une expo ici), les blogs, les 24 heures de la bd etc, comme si le lîîîîvre était une fin en soi, le summum !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Francois Pincemi le 25 janvier 2010 à  18:48 :

      Cela permet de donner une légitimité à ses originaux, de pouvoir aller draguer la belette ou la poule en séance de dédicace, et de donner un titre de plus à un des éditeurs les plus productifs en nombre du marché (j’ai bien dit nombre et non qualité !), histoire d’encombrer les linéaires des amis libraires et de faire bisquer les conscurrents. Dans certains cas, il peut même y avoir des droits d’auteur.

      Du grand n’importe quoi, à force de se foutre de la gueule du public, les gentils zéditeurs vont finir par scier la tranche sur laquelle ils sont assis, et la chute sera rude...

      Répondre à ce message

  • La Maison close de Ruppert & Mulot
    27 janvier 2010 12:43, par manu

    A quoi bon reproduire une planche si les textes sont illisibles !

    Répondre à ce message