La Zad, c’est plus grand que nous - Par Thomas Azuélos & Simon Rochepeau - Futuropolis

22 octobre 2019 0 commentaire

Immergés plusieurs semaines parmi les zadistes de Notre-Dame des Landes [1], les auteurs racontent la lutte par un biais fictionnel. Des faits réels cohabitent avec une trame imaginaire. Un choix notamment dicté par le souci d’anonymat de la plupart des protagonistes.

Comme on pouvait s’en douter, l’album ne fait pas dans la nuance : flics et gendarmes sont des robots matraqueurs, et les zadistes courageux et déterminés. Toutefois, les dissensions, parfois très violentes, entre ces idéalistes militants apparaissent tout au long du récit. De même que les tensions avec les paysans, parfois très critiques.

Une bande dessinée foncièrement militante, dont le graphisme n’est pas fait pour séduire, et aux couleurs sommaires distillées pour souligner les ambiances. Au-delà du parti-pris, légitime, un ouvrage sincère et engagé, qui a le mérite d’ouvrir tout un monde protestataire à un public mal informé.

DT

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Lire aussi sur notre site :
La Zad, c'est plus grand que nous - Par Thomas Azuélos & Simon Rochepeau - Futuropolis Thomas Azuélos : "Le pouvoir fonctionne sur la croyance et sur les prophéties auto-réalisatrices."
- Le Comité - Par Thomas Azuélos, d’après Sonallah Ibrahim - Ed. Cambourakis

[1Terrain prévu pour accueillir un aéroport : le projet a été abandonné en 2018.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?