Actualité

Le dessinateur espagnol Carlos Pacheco annonce être atteint de la maladie de Charcot.

30 septembre 2022 Commenter
✏️ Carlos Pacheco tout public 🛒 Acheter

STAR DES COMICS. Il est celui qui dans les années 90 a débarqué dans le milieu de la BD américaine, version super-héros, pour amener sa patte, un sacré tournant. Pour redonner à l’international des couleurs aux artistes espagnols après la génération précédente une grosse décennie avant, celle de l’agence artistique Selecciones Ilustradas créée à Barcelone par Josep Toutain, plutôt spécialisée dans le fantastique, la SF, le policier et les adaptations littéraires pour les magazines en noir et blanc. Carlos Pacheco, vite remarqué, va rapidement jouer d’égal à égal avec les meilleurs dessinateurs du genre, jusqu’à même devenir une référence. Même pour les meilleurs. Il vient d’annoncer souffrir de la maladie de Charcot.

Carlos Pacheco est celui qui, avec son compatriote Salvador Larroca, est venu bousculer les artistes US de comics de super-héros forts de leur hégémonie parfois sclérosante, pour ouvrir toute grande, ensuite, la porte à tous ces artistes du crayon espagnols qui font désormais le bonheur des héros des éditeurs DC et Marvel Comics.

Le dessinateur espagnol Carlos Pacheco annonce être atteint de la maladie de Charcot.
Carlos Pacheco, un crayon recherché et apprécié pour sa représentation dynamique et habitée des plus célèbres super-héros.
© DR.

Pacheco s’est illustré et a marqué les mémoires en dessinant, souvent encré par son ami Jésus Merino, des comics comme X-Men, Excalibur, Fantastic Four, Avengers ou encore Captain America pour Marvel.

© Marvel Comics.
© DC Comics.

Ou encore, tout aussi mémorable : Flash, Superman, Batman, Green Lantern et la Justice League pour DC Comics. Il était moins productif et plus discret depuis un certain temps, et pour cause.

La couverture de Damage Control 2 publiée cette semaine aux États-Unis par Marvel Comics, qui restera, d’après Pacheco, la dernière œuvre qu’il a réalisée avant sa mise forcée à la retraite.
© Marvel Comics.

Ainsi, tout récemment, Carlos Pacheco a déclaré être atteint par la maladie de Charcot, une maladie dégénérative, véritable cage dans le corps pour un esprit qui lui reste parfaitement clair, qui conduit à une lente paralysie, touche l’appareil respiratoire, pour le plus souvent un pronostic final sans espoir.
Sur les réseaux sociaux, Pacheco a dit : "Ce n’est pas possible. Le diagnostic final est clair : une sclérose latérale amyotrophique (maladie de Charcot) ou SLA. Elle est là et c’est ce qui doit être traité. Il s’agit d’une tournure inattendue dans ma vie, mais je ne me sens pas moins chanceux de l’avoir vécu, d’avoir les expériences que j’ai eues, les réalisations que j’ai faites et les personnes que j’ai eu la chance de rencontrer. En vérité, cette vie a dépassé mes rêves d’enfant les plus fous. Merci à tous ceux qui ont été là. Continuons comme si de rien n’était ! "

On souhaite tout de même tout le courage possible à Carlos Pacheco, véritable étoile des comics au très nombreux fans.
PA

Carlos Pacheco a été considéré comme la référence ultime, et à son corps défendant, pour la qualité de finition des crayonnés exigée, quand les éditeurs US se sont mis en tête de noircir les crayons numériquement pour économiser la rémunération d’un encreur. Initiative finalement retoquée, heureusement.
© Marvel Comics.
© Marvel Comics.
© DR.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


🛒 Acheter

Code EAN :

 
Un commentaire ?
Derniers commentaires  
Newsletter ActuaBD